Quoi de neuf?

Flux RSSFlux RSS

Aide d'urgence européenne pour aider Cuba et Haïti à se remettre de l'ouragan Sandy

Des Cubains tentent de récupérer des biens dans leur maison détruite à Antillas, dans la province d'Holguin, à 750 km à l'est de La Havane © AFP
08/11/2012  - 

En réaction aux dégâts considérables causés par l'ouragan Sandy, la Commission européenne octroie 6 millions d'euros aux personnes les plus durement touchées dans les Caraïbes pour leur apporter un secours immédiat.

Cuba et Haïti ont subi les dégâts les plus graves, avec respectivement 3 et 1,5 millions de personnes touchées; la République dominicaine et la Jamaïque ont également été durement touchées. Les cultures et les récoltes sont dévastées, causant des craintes et une insécurité alimentaire, et des habitations et des infrastructures ont été détruites. Les priorités immédiates sont la fourniture de denrées alimentaires et d'eau salubre, la prévention des maladies hydriques, la maîtrise du choléra et la restauration des abris et des routes.

«L'ouragan Sandy constitue un autre exemple de l'intensité croissante des catastrophes naturelles dont même les pays les mieux préparés tels que les États-Unis ne sont pas à l'abri. Haïti, qui lutte encore pour récupérer du tremblement de terre et de l'épidémie de choléra de 2010, est le pays le plus durement touché. Cette année seulement, Haïti a été frappé par la sécheresse, puis par la tempête tropicale Isaac en août, et aujourd'hui par un grave ouragan. L'effet de ces événements combinés est accablant pour une population déjà vulnérable. Par ailleurs, Cuba, qui dispose pourtant d'excellents programmes de préparation aux catastrophes, a subi de graves dégâts provoqués par Sandy. La préparation ne peut empêcher une catastrophe, mais elle permet de sauver des vies. C'est pourquoi nous accorderons de l'aide d'abord aux pays les plus gravement touchés, mais nous continuerons également de soutenir des programmes qui réduisent le risque de catastrophes dans les Caraïbes», a déclaré la commissaire Kristalina Georgieva.

Le financement d'urgence de la Commission européenne ciblera Haïti et Cuba afin de fournir des aliments et des articles ménagers de première nécessité, de réparer des habitations et de restaurer les services de distribution d'eau. Ce financement de 6 millions d'euros servira également à rétablir l'agriculture locale en fournissant des semences et des outils aux agriculteurs.