Quoi de neuf?

Flux RSSFlux RSS

La commissaire Georgieva appelle à un changement du du modèle d'aide en renforçant la résilience

Pour un bébé, l'aide humanitaire peut être une question de vie ou de mort, comme le démontre la commissaire Georgieva à l'aide du périmètre brachial, un outil simple financé par la Commission européenne qui permet de mesurer la malnutrition (c) UE
26/09/2012  - 

La résilience est primordiale pour renforcer la capacité des individus et des communautés à se développer, en particulier en ces temps de catastrophes fréquentes et à grande échelle, a déclaré la commissaire Kristalina Georgieva à New York où elle participait à la conférence intitulée «Ensuring Resilient Livelihoods: A Global Effort». Cet événement, organisé par USAID, la Fondation Rockefeller et la Fondation des Nations unies, réunissait des responsables de la communauté humanitaire et des représentants des pays les plus vulnérables, du secteur privé et de la société civile.

La commissaire Georgieva a expliqué l'accent que met la Commission européenne sur le renforcement de la résilience des populations les plus vulnérables au moyen de ses politiques, de ses interventions, de son aide humanitaire et de son aide au développement. Elle a mentionné les initiatives SHARE (Supporting Horn of Africa Resilience) et AGIR-Sahel (Alliance globale pour l'Initiative Résilience) comme exemples de promotion de la résilience dans des régions extrêmement vulnérables et d'utilisation des fonds d'aide humanitaire et d'aide au développement dans le but de briser le cercle vicieux de la sécheresse et de la famine.

Ces exemples illustrent le véritable potentiel de la résilience et doivent servir de base pour d'autres activités dans ce domaine, a déclaré la commissaire Georgieva.

La Commissaire poursuivra la discussion avec ses homologues demain, 26 septembre, lors de la réunion «Resilience Champions».