Quoi de neuf?

Flux RSSFlux RSS

Aggravation de la crise en Syrie: la Commission européenne intensifie son aide d’urgence

Un réfugié syrien (c) D.Khamissy / HCR
07/09/2012  - 

La Commission européenne s’apprête à libérer une aide humanitaire supplémentaire de 50 millions d’euros pour aider les civils syriens pris au piège de la crise qui frappe leur pays, ce qui portera sa contribution totale à 119 millions d’euros.

Le décaissement des fonds débutera dès que le Parlement européen et le Conseil auront adopté la décision.

L’aide fournie par la Commission européenne et les États membres atteindra alors 200 millions d’euros, soit la moitié environ de l’ensemble de l’aide humanitaire internationale en faveur des victimes de la crise, plaçant l’Union européenne en tête des efforts visant à répondre à l’appel à des fonds supplémentaires lancé par les Nations unies.

Kristalina Georgieva, commissaire européenne chargée de l’aide humanitaire, de la protection civile et de la réaction aux crises, s’est exprimée en ces termes: «La situation humanitaire s’aggrave presque chaque jour en Syrie depuis que les hostilités ont dégénéré en guerre civile. Des dizaines de milliers de Syriens ont déjà trouvé refuge au Liban, en Jordanie, en Turquie et en Irak et une aide humanitaire massive et efficace s’impose pour répondre à leurs besoins urgents en fournitures médicales et en produits tels que des aliments pour bébé. C’est la raison pour laquelle nous intensifions notre aide face à cette situation extrême.

Je saisis également cette occasion pour appeler une fois de plus l’ensemble des parties au conflit à respecter la vie des civils innocents pris dans les combats.»

Cette nouvelle contribution de l’UE permettra de financer des soins médicaux à l’intention des blessés et des patients ayant besoin de soins d’urgence, des soins de santé de base, des abris, des denrées alimentaires, de l’eau, des équipements sanitaires et des articles ménagers en faveur des personnes déplacées à l’intérieur du pays ou réfugiées à l’étranger. L’aide s’adresse à plus de 1,5 million de personnes en Syrie et à une grande partie des Syriens qui ont fui vers les pays voisins, dont le nombre approche les 200 000. Une aide sera aussi apportée aux quelque 500 000 réfugiés palestiniens et aux 87 000 réfugiés irakiens qui vivent en Syrie. Les fonds seront acheminés par l’intermédiaire des partenaires humanitaires de la Commission européenne, notamment les agences des Nations unies, les organismes de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et les organisations non gouvernementales.