Dossiers à suivre

Flux RSSFlux RSS

Mali: une crise dans la crise

Le Mali se trouve dans une situation d'urgence humanitaire majeure. En 2012, le pays a connu une triple crise: crise alimentaire, crise politique et conflit qui ne cesse de s'aggraver dans le nord. Des milliers de personnes ont dû fuir leur foyer et tentent de survivre en se déplaçant à l'intérieur du Mali ou en se réfugiant dans les pays voisins.

Carte : situation au Mali

L'opération militaire internationale engagée dans le nord n'a pas accru, jusqu'à présent, les besoins humanitaires, comme l'a confirmé la commissaire Kristalina Georgieva qui s'est rendue dans le pays en janvier, moins d'un mois après sa visite précédente. Mais la situation peut changer, car l'offensive se rapproche de Gao et de Tombouctou. Pour s'assurer que l'assistance qu'elle fournit permet de répondre aux besoins, la Commission européenne a accru son aide de 20 millions d'euros, en plus des 78 millions qu'elle avait déjà alloués pour tenter de remédier aux crises précédentes.

L'aide européenne permet aux agences des Nations unies et aux organisations non gouvernementales de faire face aux besoins humanitaires au Mali en fournissant des soins de santé, des médicaments, de la nourriture, de l'eau et des installations sanitaires, et en menant des campagnes de prévention et de traitement des épidémies. La Commission vient aussi en aide aux réfugiés maliens dans les pays voisins en apportant abris, nourriture, soins de santé, vaccination, eau, installations sanitaires, hygiène, produits non alimentaires et éducation. Des plans d'urgences sont prévus pour faire face à un nouvel afflux possible de réfugiés lié à l'évolution du conflit.

Les organisations humanitaires présentes au Mali ont beaucoup de mal à accéder aux populations. Il est de ce fait difficile de disposer d'informations sur les besoins. La commissaire Georgieva a appelé toutes les parties au conflit à ne pas entraver l'acheminement de l'aide et à respecter le droit humanitaire international.