Ouverture officielle de la Semaine verte

Berlin, 19.01.2012

Mesdames, Messieurs,

La Semaine verte, à Berlin, est devenue un lieu de rencontre traditionnel. Elle montre que l'agriculture est non seulement une grande force économique en Europe, mais aussi une grande préoccupation de la société.

La Semaine verte montre de façon très concrète que l'agriculture est un grand secteur de production. L'agriculture est un secteur auquel s'adossent services et industries qui font vivre nos zones rurales. C'est une partie importante de notre croissance et de nos exportations.

En 2011, les exportations agricoles ont atteint presque 100 milliards d'euros ! Plus que les exportations de l'industrie automobile ou de l'industrie aéronautique. L'agroalimentaire européen crée de la valeur mais, surtout, il créé de l'emploi, en particulier en zones rurales.

L'agriculture suscite beaucoup de passions dans la société et l'économie européenne. Elle a des spécificités qui en font un secteur sans équivalent. La terre, en Europe et pour les Européens, est bien entendu un facteur de production. C'est, aussi, et de plus en plus, un bien public. C'est pour cette raison que nous avons besoin d'une Politique agricole commune pour gérer le rôle complexe de ce secteur.

La terre agricole européenne doit à l'avenir produire plus, produire mieux et de façon durable.

Avec la réforme de cette politique européenne, nous proposons un partenariat entre les agriculteurs et la société afin de gérer la complexité du secteur agricole dans l'intérêt de tous. Pour que ce partenariat puisse fonctionner, les consommateurs doivent se retrouver dans leurs choix et les agriculteurs doivent pouvoir vivre de leur travail.

Le fonctionnement de la chaine alimentaire doit assurer une répartition équitable de la valeur ajoutée. La Commission européenne a lancé un Forum de la chaine alimentaire avec la conviction que les acteurs de la chaine arriveront à se fixer des règles de bonnes pratiques qui vont dans ce sens. Si cela n'est pas possible, nous devrons changer de méthode et aborder le sujet à un autre niveau pour assurer que ce que nous créons, d'un côté, avec une politique publique comme la Politique agricole commune ne soit pas détruit, de l'autre, par des pratiques déloyales.

Pour que ce partenariat marche, nous devons donner une place importante à la recherche et à l'innovation dans l'activité du secteur agricole et agroalimentaire et rapprocher plus les résultats de la recherche, les pratiques innovantes de l'activité productive agricole. Cette foire montre une fois de plus l'importance de l'innovation et du progrès technique non seulement dans la production agricole, mais aussi dans l'élaboration de nouveaux produits pour la meilleure utilisation des ressources naturelles dans le processus productif. L'agriculture et l'Excellence ne doivent plus vivre en concubinage, mais doivent créer une vraie famille pour l'intérêt de tous.

L'Europe sera un exemple dans le monde avec son agriculture par le poids économique de son secteur agroalimentaire et par la manière de gérer l'ensemble des facettes de ce secteur, dans l'intérêt de l'ensemble de la société, avec les agriculteurs au cœur du dispositif.

La PAC fête, en 2012, 50 ans d'existence. Au cours de cette période, la PAC a eu des défis à surmonter. Mais, si nous comparons la situation du début de la PAC à celle d'aujourd'hui, nous constatons que les dépenses moyennes d'une famille pour son alimentation sont passées de 30% du budget des ménages, dans les années 60 à 15% en moyenne aujourd'hui.

Cependant, il reste encore des efforts à faire, non seulement pour produire mieux et plus durable, mais aussi pour réduire les gaspillages et consommer de manière plus responsable.

Je souhaite des beaux jours, d'intenses échanges pendant cette foire, et je souhaite une bonne année agricole 2012 à tous ceux qui dédient leur vie à ce beau métier et à cette façon de vivre qu'est l'Agriculture.

Dernière mise à jour : 24/04/2014 |  Haut de la page