Lancement du Groupe à haut niveau sur le vin

Lancement du Groupe à haut niveau sur le vin

Le Groupe à haut niveau sur le vin s'est réuni pour la première fois, le 19 avril, réunissant des hauts représentants des Etats membres, du secteur et des observateurs du Parlement européen et de la Croatie.

Initié par le Commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural, Dacian Cioloş, ce groupe se réunira à quatre reprises pour analyser l'ensemble des aspects liés aux droits de plantations dans le secteur du vin, en réponse aux demandes d'une partie de la filière de ne pas mettre un terme au mécanisme des droits.

Avec la réforme du vin de 2008, et dans le cadre d'un accord global visant à renforcer la compétitivité du secteur vicitcole, les ministres de l'Agricluture de l'UE avaient décidés de mettre un terme aux droits de plantation fin 2015 - laissant la possibilité de les maintenir jusqu'en 2018 sur la base d'une décision volontaire de chaque Etat membre. 

Dans son discours d'ouverture du Groupe à haut niveau, le Commissaire Cioloş a souligné l'importance de regarder vers l'avenir plutôt que de se focaliser sur le passé. "Nous devons mener une évaluation réaliste de ce que peut être ou pas un système de gestion des surfaces, compte tenu de la réalité des marchés d'aujourd'hui. Et nous devons avoir en permanence en tête deux défis : le défi de la qualité du vin et le défi du revenu des viticulteurs".

 

Plus d'informations : Discours du Commissaire

Dernière mise à jour : 10/06/2013 |  Haut de la page