Le Commissaire Cioloş à Genève pour la huitième conférence ministérielle de l'OMC

"Le commerce doit jouer pleinement son rôle de moteur de développement et de croissance. L'engagement de l'Union européenne en faveur du cycle de Doha reflète cette conviction très forte", a indiqué le Commissaire Dacian Cioloş, à Genève (Suisse), lors de la huitième conférence ministérielle de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC).

"Personne ne peut ignorer qu'une décision en matière agricole d'un côté du globe a potentiellement un impact sur l'ensemble de l'équilibre alimentaire planétaire", a insisté le Commissaire Cioloş, ajoutant : "c'est un principe que je prends très à cœur et qui m'a guidé pendant la préparation de la réforme de la Politique agricole commune pour l'après 2013".

Par ailleurs, le Commissaire souligné qu'aujourd'hui, commerce, développement et politiques agricoles sont trois piliers indissociables de la sécurité alimentaire globale, défi majeur des décennies à venir pour les pays en voie de développement comme pour les pays développés, estimant que l'agriculture a besoin d'investissements, de gouvernance et de cohérence. "Le fonctionnement des marchés doit être amélioré. Une première voie a été ouverte au G20 vers davantage de transparence des marchés. Nous devons aller au-delà", a-t-il dit. "L'engagement de l'Europe pour le commerce, le développement et la sécurité alimentaire reste entier", a-t-il conclu.

Après la session de travail sur le Commerce et le Développment, le Commissaire Cioloş a rencontré plusieurs délégations parmi lesquelles la Chine, la Tunisie, le Burkina Faso, le Bénin, le Mali et le Tchad.

 

En savoir plus: Communiqué de presse conjoint suite à la rencontre entre la délégation des pays du Coton 4 et celle de l'Union européenne pdf - 56 KB [56 KB] English (en)

Dernière mise à jour : 24/04/2014 |  Haut de la page