Plus de 5000 contributions au débat public sur le futur de la PAC

A minuit, ce soir, la Commission fermera le site internet du débat public sur la future Politique agricole commune de l'UE, lancé par le Commissaire à l'Agriculture et au Développement rural, Dacian Cioloş, le 12 avril.

Durant cette période de deux mois, plus de 5000 contributions de la part du grand public ou de diverses organisations ont été reçues. L'Allemagne, la Pologne, la France, la Lettonie, l'Autriche et l'Espagne ont été les contributeurs les plus importants. Ces chiffres prennent en compte les contributions d'ONG, de Think Tanks, ce qui confirme l'intérêt de la société civile sur ce sujet. Quatre questions principales étaient posées : Pourquoi avons-nous besoin d'une politique agricole commune en Europe? Qu'est-ce que les citoyens attendent de l'agriculture? Pourquoi réformer la PAC? De quels outils avons-nous besoin pour la PAC de demain?

Les réponses vont à présent être analysées par des experts indépendants. Une synthèse sera présentée le mois prochain lors de la conférence des 19/20 juillet à Bruxelles, qui reviendra sur ces questions – voir http://ec.europa.eu/agriculture/cap-post-2013/conference/index_fr.htm. S'exprimant aujourd'hui, le Commissaire Cioloş s'est félicité de la forte participation, soulignant que "la Pac n'est pas que pour les agriculteurs, mais pour l'ensemble des citoyens, contribuables et consommateurs". Il a rappelé son intention de présenter en novembre une Communication sur la PAC après 2013, insistant sur le fait que les contributions au débat public viendraient nourrir le processus de réflexion.

 

Dernière mise à jour : 24/04/2014 |  Haut de la page