«La politique agricole commune n'est pas seulement une question de budget», déclare le commissaire Cioloş à Berlin

Lors de sa première visite à un parlement national depuis sa nomination, le commissaire européen chargé de l'agriculture et du développement rural, M. Dacian Cioloş, a souligné devant les parlementaires allemands que la politique agricole commune (PAC) pouvait aider à relever de nombreux défis de demain, tels que la sécurité alimentaire, la gestion des ressources naturelles, le réchauffement climatique, la compétitivité et l'innovation. Dans son intervention du 2 mars devant la commission de l'alimentation, de l'agriculture et de la protection des consommateurs du Bundestag allemand à Berlin, il a déclaré que la PAC était nécessaire pour assurer, à l'avenir, un approvisionnement suffisant en denrées alimentaires.

«La PAC devrait garantir une certaine stabilité aux agriculteurs et offrir aux consommateurs des aliments sains et sûrs à un prix abordable,» a indiqué M. Cioloș, rappelant que la PAC concerne tous les citoyens et pas seulement les agriculteurs.

M. Cioloş a souligné la nécessité de répondre d'abord à la question des objectifs en matière de politique agricole et de développement rural en Europe avant d'établir un budget qui répondrait à ces ambitions. Lors d'une réunion de deux heures avec la commission, M. Cioloş a mis en évidence le nouveau rôle que le traité de Lisbonne confère aux parlements nationaux. La nouvelle consultation de ceux-ci représente selon lui une possibilité de contribuer à un meilleur fonctionnement de l'Union européenne. Il a également ajouté qu'en raison de sa diversité et de sa richesse, cela était d'autant plus important dans le débat sur l'agriculture au sein de l'Union.

Concernant les différents mécanismes de marché, le commissaire Cioloş a affirmé que le retour aux anciens mécanismes «ne constitue pas une solution pour l'avenir». Néanmoins, il estime que les mesures d'intervention sur les marchés doivent être conservées en tant que «véritable filet de sécurité».

Au cours de son séjour à Berlin, le Commissaire Cioloş a également rencontré la ministre fédérale de l'agriculture, Ilse Aigner, ainsi que les dirigeants des organisations agricoles allemandes DBV et DRV lors de sa visite dans une exploitation à Vehlefanz, située au nord de Berlin.

Dernière mise à jour : 24/04/2014 |  Haut de la page