Bienvenue

Dacian Cioloş

Chers visiteurs, je vous souhaite la bienvenue sur ma page Internet et je vous remercie de l’intérêt que vous portez aux domaines dont je suis chargé: l'agriculture et le développement rural. Ces domaines m'ont intéressé depuis toujours, dans mes études comme dans ma vie professionnelle.

Ayant travaillé moi-même la terre, je sais ce que ressent celui ou celle qui dépend des conditions météorologiques pour obtenir une bonne récolte, qui désespère devant des prix inférieurs aux attentes, ou au contraire se réjouit de vivre une «bonne année». Je comprends que les agriculteurs aient envie de stabilité et de revenus prévisibles — et je sais que, pour beaucoup d'entre eux, l'agriculture est bien plus qu'un métier.

Je suis aussi un consommateur comme vous tous. A cet titre, je souhaite moi aussi bénéficier d'une alimentation saine et de qualité à des prix abordables. Manger sainement ne devrait pas être perçu comme un luxe réservé aux plus fortunés. Au contraire, l’alimentation saine devrait être un bien public accessible à tous.

Qui dit travail dit fiscalité. En tant que contribuable, je veux m'assurer que l'argent public est bien dépensé et que ceux qui l'utilisent sont conscients de leurs responsabilités. Aussi, j'estime avoir une grande responsabilité, non seulement à l'égard des États membres de l'Union européenne et du Parlement européen, mais aussi vis-à-vis de tous les contribuables européens, et donc de vous qui me lisez.

Je veux également souligner l'importance que j'accorde au maintien d'une politique agricole commune forte pour l'Europe. Celle-ci doit nous permettre de continuer à produire une alimentation saine en suffisance, répondant à des normes strictes. Elle doit aussi aider nos agriculteurs à améliorer leurs infrastructures afin d'accroître leur compétitivité. Ainsi, nous pourrons maintenir et créer des emplois et favoriser la croissance dans les zones rurales, tout en soutenant le marché unique. En outre, je pense que les politiques menées doivent aider les agriculteurs à répondre aux défis cruciaux auxquels nous devons tous faire face, comme le changement climatique, la perte de biodiversité, les pénuries d'eau et l'augmentation de la demande énergétique.

Construire un avenir solide pour les zones rurales en Europe n'est pas chose aisée. Les intérêts sont nombreux et points de vue variés. Tous sont le résultat de préoccupations légitimes. Tous méritent d'être exprimés et entendus. C'est par un débat public ouvert que j'entends favoriser la nécessaire appropriation de la politique agricole commune par tous, afin qu'elle devienne pleinement européenne.

Vos contributions et conseils sont les bienvenus dans le cadre de ce débat public.

Dacian Cioloş

Dernière mise à jour : 24/04/2014 |  Haut de la page