Chemin de navigation

Autres outils

Examen annuel de la croissance 2013: tracer la voie vers la reprise

28/11/2012

La Commission européenne a adopté aujourd'hui l'examen annuel de la croissance (EAC) 2013, qui fixe cinq priorités destinées à guider les États membres à travers la crise sur le chemin du retour à la croissance.

L'EAC donne le coup d'envoi du semestre européen Choisir les traductions du lien précédent  de la coordination des politiques économiques qui garantit que les États membres aligneront leurs projets budgétaires et économiques sur le pacte de stabilité et de croissance et la stratégie Europe 2020.

Le principal message délivré par l'EAC cette année est le suivant: tandis que les politiques de l'UE montrent leurs premiers résultats – baisse des déficits, diminution des tensions sur les marchés financiers, signes d'une compétitivité en voie d'amélioration dans certains États membres – il est nécessaire de poursuivre les réformes pour favoriser une croissance durable et créer des emplois. C'est pourquoi la Commission considère que les cinq priorités définies dans l'EAC de l'an dernier Choisir les traductions du lien précédent  n'ont rien perdu de leur pertinence, à savoir:

  • assurer un assainissement budgétaire différencié propice à la croissance;
  • revenir à des pratiques normales en matière de prêts à l'économie;
  • promouvoir la croissance et la compétitivité;
  • lutter contre le chômage et les conséquences sociales de la crise;
  • moderniser l'administration publique.

Chacune de ces cinq priorités vise à créer de la croissance et des emplois tout en tenant compte notamment de l'équité. Un soutien ciblé à la recherche dans les secteurs public et privé, un système éducatif et de formation plus performant pour rehausser les niveaux de compétence généraux et une simplification du régime juridique de la création d'entreprises - toutes ces mesures peuvent aider à stimuler la compétitivité et donc la croissance.

L'adoption, par les chefs d'État et de gouvernement en juin 2012, d'un pacte pour la croissance et l'emploi, doit galvaniser les efforts de l'UE et de ses États membres pour actionner les leviers de croissance dont ils disposent - de la mise en oeuvre des actes du marché unique jusqu'à l'utilisation plus ciblée des fonds structurels de l'UE.

L'EAC souligne que la situation du marché de l'emploi appelle une réponse urgente. Confrontés à l'augmentation du nombre de demandeurs d'emploi, les États membres doivent stimuler les services publics de l'emploi et accélérer les «politiques actives du marché de l'emploi», notamment l'assistance aux demandeurs d'emploi, l'apprentissage, le soutien aux entrepreneurs et les stages de qualité.

La situation des jeunes est particulièrement préoccupante, le taux de chômage de cette catégorie atteignant les 50 % dans de nombreux pays. La Commission a mis en place des actions visant à assister les huit États membres qui connaissent le plus fort taux de chômage des jeunes en transférant des fonds de l'UE vers des programmes de soutien et de formation à l'emploi. L'EAC invite aussi les États membres à développer une «garantie pour la jeunesse» permettant à toute personne de moins de 25 ans de bénéficier d'une offre d'emploi, d'un retour aux études ou d'un stage dans les quatre mois suivant la fin de sa scolarité ou le début de son chômage. La Commission présentera une proposition complète sur les garanties pour la jeunesse dans son paquet «emploi des jeunes» le 5 décembre.

L'EAC met l'accent sur la protection des plus vulnérables. Il convient de réduire l'impôt sur le revenu et les cotisations de sécurité sociale, notamment pour les revenus les plus bas, et d'accélérer les réformes visant à simplifier la législation du travail, à développer des accords de flexibilité et à garantir que les évolutions salariales soutiennent la création d'emplois. Des efforts supplémentaires doivent aussi être faits pour assurer l'efficacité des systèmes de protection sociale et développer des stratégies actives d'inclusion pour contrer les effets de la crise.

En annexe à l'EAC, on trouve le projet de rapport conjoint sur l'emploi   , qui analyse l'emploi et la situation sociale en Europe.

Liens utiles