This site has been archived on (2014/11/03)
03/11/2014

Chemin de navigation

Autres outils

Revue trimestrielle sur l'emploi et la situation sociale dans l'UE – septembre 2012

28/09/2012

D'après la dernière Revue trimestrielle sur l'emploi et la situation sociale dans l'UE, la situation sociale et de l'emploi dans l'UE est restée sérieuse au second trimestre de 2012, tandis que les divergences entre États membres demeurent persistantes.

L'UE est en récession ou au bord de la récession depuis la fin 2011 et la conjoncture économique d'ensemble est à son point le plus bas depuis trois ans. Dans ce contexte, l'emploi est inférieur à son niveau de l'année dernière et les perspectives de recherche d'emploi restent faibles par rapport aux années d'avant crise.

Particulièrement inquiétante est la croissance persistante du chômage, le nombre de demandeurs d'emploi ayant grimpé à 25,3 millions, un niveau historiquement élevé. À 10,4% en moyenne pour l'UE, le taux de chômage a augmenté dans 17 États membres et les disparités se sont une nouvelle fois creusées. Le chômage de longue durée représente désormais 4,5% de la population active (+0,4 pp en un an).

Outre les chômeurs, il y avait, en 2011, 8,6 millions de travailleurs à temps partiel sous-employés, de même que 10,9 millions de personnes se situant dans la zone grise entre inactivité et chômage, dont celles qui ont abandonné toute recherche d'emploi.

Le chômage des jeunes atteint toujours un niveau dramatique – 22,5% dans l'UE en juillet. Les sombres perspectives pour les jeunes font écho aux risques croissants de chômage de longue durée et d'inactivité, comme l'indique l'augmentation du nombre de jeunes qui ne sont ni au travail, ni scolarisés ou en formation (NEET).

Le revenu disponible des ménages a reculé dans deux tiers des pays de l'UE de 2009 à 2011. La part de la population devant faire face à une situation de détresse financière demeure historiquement élevée. Les citoyens des pays touchés par les pertes de revenu les plus marquées sont généralement plus susceptibles d'avoir une perception négative de leur situation sociale, tel qu'il ressort de l'Eurobaromètre 2012 sur le Climat Social.

La pauvreté des enfants est problématique pour un nombre croissant de ménages, en raison des revenus insuffisants que les parents perçoivent de leur travail et d'un soutien inadapté aux ménages avec enfants. Le montant et l'efficacité des allocations familiales varient considérablement au sein de l'UE. Des services de garde abordables contribuent de façon importante à l'activation des parents, et en particulier des mères.

L'édition de cette Revue trimestrielle analyse la situation dans le secteur du tourisme et de l'horeca, présente une vue d'ensemble des mesures mises en Ĺ“uvre par les États membres pour soutenir les entreprises et les employés confrontés aux restructurations, et se penche sur la situation des marchés du travail et les conditions sociales en Belgique, à Chypre, en République tchèque, en France, en Italie, en Lituanie, au Luxembourg et en Pologne.