Chemin de navigation

Egalité des chances

Notre politique

Pour pouvoir fonctionner au maximum de son potentiel, la Commission européenne doit disposer d'un personnel composé d'un mélange équilibré de personnes et de talents. Il est important que tout le monde soit traité sur un pied d'égalité dans un environnement respectueux. En valorisant les capacités de tous les membres du personnel, en reconnaissant leur potentiel, en supprimant les obstacles, et en donnant à chacun la possibilité de donner le meilleur de lui-même, nous pourrons permettre à notre institution d'être plus efficace, plus innovante et plus dynamique.

En décembre 2010, la Commission a adopté une stratégie d'égalité des chances en faveur des femmes et des hommes au sein de la Commission européenne (2010 – 2014).

La stratégie de la Commission s'articule autour de 3 piliers :

La gestion des talents

La gestion des talents comprend à la fois le recrutement, la mobilité interne, l'amélioration de la performance individuelle, l'évaluation et la gestion des compétences ainsi que la formation. Son périmètre s'étend donc à plusieurs volets de la politique des ressources humaines. Elle permet d'attirer, de gérer, de développer et de consolider les talents et les compétences.

La performance de l'organisation dépend, entre autres, d'une gestion efficace des talents, qui prend en considération l'ensemble des talents disponibles : les hommes et les femmes, les personnes handicapées et les autres groupes.

L'environnement de travail respectueux

La politique de la Commission européenne en matière de lutte contre le harcèlement se compose de trois éléments distincts mais complémentaires :

  • des actions de prévention et des efforts de sensibilisation auprès du personnel;
  • la mise en œuvre d'une procédure informelle afin de prévenir et de tenter de résoudre à l'amiable les éventuels cas de harcèlement, afin d'aider la victime présumée et d'éviter que la situation ne se détériore. Dans le cadre de cette procédure, un réseau de personnes de confiance a été mis en place. Son rôle est de prendre en charge, de suivre et, si possible, de régler les situations individuelles;
  • une procédure formelle dans le cadre de laquelle une enquête administrative peut être ouverte suite au dépôt d'une plainte et aboutir, selon ses résultats, à des sanctions disciplinaires.

L'environnement de travail flexible

Le télétravail et l'horaire flexible mis en œuvre depuis 2007 au sein de la Commission européenne s'inscrivent dans un contexte de modernisation de l'institution. Ces formules de travail flexibles permettent une plus grande souplesse dans l'organisation du travail grâce à l'utilisation des nouvelles technologies de l'information. Ces formules sont basées sur une gestion axée sur les résultats et sur une gestion de la performance par objectifs, qui ne requièrent pas nécessairement la présence physique du personnel sur le lieu de travail.

En outre, l'utilisation du télétravail et de l'horaire flexible se fonde sur la confiance, le respect et le dialogue.

Documents de référence

Les fonctionnaires de la Commission