Page navigation

À la une   rss

Janusz Lewandowski, commissaire européen chargé du budget, s'exprime sur l'issue du sommet relatif au cadre financier pluriannuel

«Ce sommet marque un important pas en avant pour les entreprises européennes, les régions, la communauté scientifique, les ONG et tous les bénéficiaires de fonds de l'UE. Je suis néanmoins profondément déçu que les participants au Conseil européen aient accepté autant de coupes sombres dans les futurs budgets de l'UE, à l'heure où ces mêmes États membres confient de plus en plus de compétences à l'Union. Mais un accord vaut mieux que pas d'accord du tout pour tous ceux qui, de par l'Europe, comptent sur les financements communautaires.

Ces coupes budgétaires seront douloureuses pour les bénéficiaires de fonds européens, mais ce sommet n'est que le premier chapitre de l'histoire. Le Conseil, le Parlement européen et la Commission doivent maintenant en écrire ensemble le chapitre suivant, qui est aussi le dernier, celui qui va permettre au Conseil de préparer un règlement pour la prochaine période de programmation et qui devra être adopté par le Parlement.

C'est alors seulement que des millions de bénéficiaires pourront pousser un soupir de soulagement, qu'ils sauront que l'UE disposera de fonds pour aider les entreprises européennes à investir et stimuler l'économie, pour soutenir la recherche de nouveaux traitements et pour aider les ONG à continuer de secourir ceux qui en ont le plus besoin.

En fin de compte, c'est à eux qu'est destiné le budget de l'UE: pour garantir leur présent et assurer leur avenir.»