Sélection de la langue

À la une   rss

Relèvement des taux de cofinancement des fonds de l’UE pour dynamiser la relance économique européenne

La Commission européenne a approuvé un ensemble de mesures susceptibles de faciliter considérablement la remise sur pied de certaines des économies de l’Union les plus en difficulté. Il est proposé de permettre à six pays qui ont été les plus touchés par la crise et bénéficient - ou ont bénéficié - de l'assistance financière européenne: la Grèce, l'Irlande, le Portugal, la Roumanie, la Lettonie et la Hongrie,  de contribuer dans une proportion moindre au cofinancement de projets dans l’Union européenne pendant la période d'assistance (pour la Roumanie, la Lettonie et la Hongrie avec effet rétroactif).

De nouveaux programmes et des programmes qui étaient restés en attente d’exécution par manque de financement national pourront être lancés et de l’argent frais sera injecté dans l’économie. Si un État membre le demande, la contribution de l’UE sera augmentée jusqu’à 95 % au maximum. Ceci devra être accompagné d'une priorisation des projets axés sur la croissance et l'emploi, tels que la reconversion des travailleurs, la mise en place de grappes d'entreprises ou l'investissement dans les infrastructures de transport.

Plus d' informations :

Propositions :