Sélection de la langue

À la une   rss

La Commission adapte son Règlement Financier pour le nouveau "service étranger" de l'UE

La Commission propose de modifier les règles financières actuelles afin de tenir compte de la création du service européen pour l'action extérieure (SEAE). Les changements sont principalement liés au statut du SEAE: une institution autonome, avec son propre budget administratif pour lequel il sera responsable devant le Parlement européen. Pour les dépenses opérationnelles, comme l'aide au développement de l'UE, les chefs de délégation du SEAE seront exceptionnellement autorisés à gérer ces dépenses au nom de la Commission européenne (en vertu des règles actuelles, seule la Commission peut mettre en oeuvre le budget opérationnel de l'UE).

L'entrée en vigueur du traité de Lisbonne a doté l'UE de son propre corps diplomatique, composé de représentants des institutions de l'UE (Commission européenne et Conseil) et de diplomates des États membres. Le SEAE bénéficiera de l'expérience de la Commission dans l'aide au développement et dans la réponse aux crises, et contribuera à renforcer la présence de l'UE sur la scène internationale.

Lire :