Page navigation

Haushalt

Résultats de l'UE

À la une  
   

La Commission appelle à redoubler d'efforts pour la mise en œuvre des mesures de solidarité prises en application de l'agenda européen en matière de migration

© Union européenne

Dans la perspective du Conseil européen de la semaine prochaine et sous la forme de trois rapports d'avancement, la Commission renouvelle aujourd'hui son appel aux États membres, peu nombreux à avoir entièrement rempli leurs engagements, pour qu'ils accélèrent le rythme des relocalisations afin d'alléger la pression qui s'exerce sur l'Italie et la Grèce.

La Commission exhorte également les États membres à honorer le ferme engagement politique qu'ils ont pris et à combler, d'ici la fin mars, la pénurie de ressources humaines et matérielles qui affecte l'Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes. Un an après la signature de la déclaration UE-Turquie, les franchissements irréguliers des frontières continuent d'être maîtrisés mais les arrivées sont toujours plus nombreuses que les retours. La Commission appelle donc également la Grèce et tous les États membres à maintenir le rythme de la mise en œuvre du plan d'action conjoint afin d'améliorer la situation dans les îles.

M. Frans Timmermans, premier vice-président de la Commission européenne, a déclaré: «Pour améliorer notre gestion des migrations, nous devons continuer à mettre en œuvre notre approche globale qui consiste non seulement dans la relocalisation et la réinstallation, mais aussi dans l'entrée en opération du corps européen de garde-frontières et de garde-côtes et dans un engagement permanent avec la Turquie. Toutes ces mesures reposent sur le principe de solidarité et de partage équitable des responsabilités, principe qui lie chaque État membre. Le Conseil européen nous offre l'occasion de faire le bilan de nos réalisations et de déterminer la façon dont nos décisions et engagements communs peuvent être exécutés sans tarder.»

M. Dimitris Avramopoulos, commissaire chargé de la migration, des affaires intérieures et de la citoyenneté, a déclaré à son tour: «Sans solidarité, point de partage équitable des responsabilités. Toutes nos mesures étant interdépendantes, les États membres ne peuvent choisir celles qu'ils mettront en œuvre. Les conditions opérationnelles préalables au bon déroulement des relocalisations sont désormais toutes réunies sur le terrain en Grèce et en Italie. Il incombe aux États membres d'agir et de se conformer à leurs obligations pour faire en sorte que toutes les personnes éligibles fassent l'objet d'une relocalisation en temps utile. Les États membres devraient continuer parallèlement à honorer leurs engagements de réinstallations au départ de la Turquie, à fournir l'appui nécessaire au traitement des demandes d'asile en Grèce et à doter le corps européen de garde-frontières et de garde-côtes d'une pleine capacité opérationnelle».

Informations supplémentaires:

Le communiqué de presse dans son intégralité

Fiche: Budget alloué par l'UE pour faire face à la crise des réfugiés et pour améliorer la gestion des migrations

Budget UE interactif

Aperçu des différentes phases du budget annuel de l'UE
Repérez les appels à propositions de financement en cours et à venir. Informez-vous sur les processus et les programmes de financement, puis faites une demande en ligne. Renseignez-vous sur les procédures d’appels d’offres et les possibilités de collaboration avec la Commission européenne.
Le système de transparence financière fournit une liste détaillée des bénéficiaires de subventions et des prestataires auxquels la Commission a effectué des paiements directs.
Ce graphique interactif vous offre des données détaillées sur les dépenses et les recettes de l'UE entre 2007 et 2011 par rubrique, par programme et/ou par État membre