Chemin de navigation

Résultats des tests de résistance nucléaire en Europe: bien mais peut mieux faire

04-10-2012

Résultats des tests de résistance nucléaire en Europe: bien mais peut mieux faire

À la suite de la catastrophe de Fukushima, en mars 2011, le Conseil européen a demandé une évaluation globale et transparente des risques et de la sûreté de toutes les centrales nucléaires de l'UE en cas d'événements naturels extrêmes, en particulier les inondations et les séismes. Cette série de tests a été effectuée sur 145 réacteurs dans 15 Etats membres de l'Union, sur la base du volontariat. En Belgique, ces tests ont concerné 7 réacteurs dans 2 centrales.
Le 4 octobre, le Commissaire européen à l'Energie, M. Oettinger a présenté les principaux résultats dans une communication (en anglais): les normes de sûreté des centrales nucléaires en Europe sont en général élevées, mais des améliorations sont recommandées dans pratiquement toutes les centrales nucléaires européennes. Les autorités nationales de sûreté sont néanmoins parvenues à la conclusion qu'aucune fermeture de centrale n’était nécessaire. Ces tests ont également démontré que les normes de sûreté préconisées par l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et les meilleures pratiques internationales ne sont pas appliquées en totalité par l'ensemble des États membres. La Commission assurera un suivi étroit de la mise en œuvre des recommandations et proposera parallèlement des mesures législatives visant à renforcer encore la sûreté nucléaire en Europe.

    Aidez-nous à améliorer ce site

    Avez-vous trouvé l'information recherchée?
    OuiNon

    Que cherchiez-vous?

    Avez-vous des suggestions?

    Références