Chemin de navigation

Les Européens et les langues: il y a encore du travail

21-06-2012

Les Européens et les langues: il y a encore du travail

Selon un récent sondage Eurobaromètre, presque 9 citoyens de l’Union sur 10 sont convaincus de l’extrême utilité de savoir parler une ou plusieurs langues étrangères et 98% pensent que la maîtrise des langues étrangères sera un atout pour l’avenir de leurs enfants. Paradoxalement, la première enquête européenne sur les compétences linguistiques démontre que parmi les adolescents testés dans 14 pays, seuls 42% d’entre eux sont compétents dans leur première langue étrangère et à peine 25% dans la deuxième langue. Parmi ces jeunes, nombreux sont ceux qui n’atteignent même pas le niveau d’un «utilisateur de base» (14% d’entre eux pour la première langue étrangère et 20% pour la deuxième). Forte de ce constat, la Commission européenne entend accroître son soutien à l’apprentissage des langues grâce à son nouveau programme Erasmus pour tous. La maîtrise d’une langue étrangère est d'autant plus importante qu'elle accroît les possibilités d’emploi des individus et multiplie les débouchés des entreprises au sein du marché unique.

    Aidez-nous à améliorer ce site

    Avez-vous trouvé l'information recherchée?
    OuiNon

    Que cherchiez-vous?

    Avez-vous des suggestions?

    Références