FR - NLheader

L'essentiel

Plaidoyer du commissaire croate en faveur de l’élargissement de l’UE

Dirk De Wilde (traduit du néerlandais)

24-02-2014

Le commissaire Mimica est le tout premier Croate du Berlaymont.Le commissaire Mimica est le tout premier Croate du Berlaymont.

«L'Union européenne doit poursuivre sur la voie de son élargissement, en particulier vers les pays des Balkans.» C’est, en tout cas, l'avis du Croate Neven Mimica, devenu il y a quelques mois commissaire européen. Il souhaite une adhésion rapide de la Serbie à l’UE.

L'Europe doit-elle d'abord faire le ménage en son sein et améliorer son fonctionnement interne ou doit-elle poursuivre son processus d'intégration en accueillant de nouveaux membres ? La discussion fait rage depuis de longues années. Pour Neven Mimica, commissaire européen à la Politique des consommateurs, l'Europe peut avancer simultanément sur les deux fronts.

Il aspire à ce que des pays tels que le Monténégro ou la Serbie progressent rapidement dans les négociations d'adhésion qu’ils ont engagées avec l’Union. Les problèmes internes que connaît la Bosnie-Herzégovine, estime-t-il en revanche, constituent pour l’instant un obstacle rédhibitoire à toute adhésion rapide de cet Etat à l’UE. Pour autant, le commissaire croate n'est pas partisan de l’établissement de conditions supplémentaires pour les candidats à l'adhésion, ce qui leur rendrait la tâche plus difficile.

Neven Mimica s'est récemment entretenu avec la presse belge sur son portefeuille européen.

Dans la mesure où la deuxième Commission Barroso avait déjà accompli la moitié de son mandat lors de l'adhésion de la Croatie, en juillet 2013, les attributions du nouveau commissaire avaient été essentiellement limitées à la conclusion de dossiers en cours: la sécurité des dispositifs médicaux, les nouvelles règles en matière de comptes bancaires, etc.

La Commission n'a pas l'intention de légiférer en matière de réparation des préjudices subis par un groupe - le fameux «recours collectif». Ce principe vise, en théorie, à aider les consommateurs à se défendre contre les pratiques des entreprises malhonnêtes en unissant leurs forces. Dans la pratique, personne, dans l’UE, ne souhaite cependant tomber dans les excès des class actions suits à l'américaine.  

Dans la mesure où il est impossible de parvenir à une harmonisation des règles à l'échelle européenne, la Commission s’en est tenue à adresser des recommandations aux législateurs nationaux des Vingt-Huit. Pour sa part, le législateur belge a déjà bien avancé dans la mise en Ĺ“uvre de ce système.



Les articles signés n'engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement la position de la Commission européenne.

La Représentation de la CE en Belgique soutient la production d’un nouvel outil éditorial conçu par un groupe de journalistes belges afin de faire bénéficier les citoyens d'un nouvel éclairage sur l'actualité européenne vue de Belgique. Belgoview vous informe sur les politiques de l'Union européenne, leurs implications et résultats concrets pour la Belgique et ses citoyens.