FR - NLheader

L'essentiel

Les pays émergents doivent aussi contribuer au développement

Dirk De Wilde (traduit du néerlandais)

17-07-2013

L'aide officielle au développement reste primordiale pour les pays les plus pauvres.L'aide officielle au développement reste primordiale pour les pays les plus pauvres.

Les pays émergents doivent désormais eux aussi contribuer à la coopération au développement afin d'aider les pays à plus faibles revenus. Tel est l'avis émis par la Commission européenne dans un nouveau document stratégique.

En 2015, c'est-à-dire dans deux ans, les fameux Objectifs du Millénaire pour le développement, cet ambitieux projet des Nations Unies, arriveront à échéance.

En 1990, la planète ambitionnait de réduire de façon radicale la misère dans le monde: le nombre de personnes vivant dans l'extrême pauvreté devait être divisé par deux, tous les enfants devaient avoir accès à l'instruction primaire et différents objectifs en matière de santé devaient être atteints.

Une partie du chemin a certes été parcourue. Mais si le nombre de personnes vivant dans l'extrême pauvreté (moins de 1,25 dollar par jour) a diminué de 700 millions, il en reste encore 1,2 milliard.

La Commission européenne souhaite par conséquent poursuivre sa coopération au développement, mais dans une forme modernisée, en adoptant notamment une approche plus intégrée, avec des objectifs en matière de climat.

La Commission ne veut plus entendre parler d'opposition Nord-Sud. Un grand nombre de pays jadis en développement sont aujourd'hui suffisamment riches pour pouvoir aider leurs anciens compagnons d'infortune, qui doivent par ailleurs assumer eux-mêmes la responsabilité de leur développement.

La Commission demande aussi l'instauration d'une plus grande transparence en la matière. La corruption doit être combattue, les pays doivent être contraints de rendre des comptes.
En septembre, l'Assemblée générale des Nations Unies se penchera sur l'ère de l'après-Millénaire.


Les articles signés n'engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement la position de la Commission européenne.

La Représentation de la CE en Belgique soutient la production d’un nouvel outil éditorial conçu par un groupe de journalistes belges afin de faire bénéficier les citoyens d'un nouvel éclairage sur l'actualité européenne vue de Belgique. Belgoview vous informe sur les politiques de l'Union européenne, leurs implications et résultats concrets pour la Belgique et ses citoyens.