FR - NLheader

L'essentiel

Vers un réseau européen des services publics pour l’emploi

Régis Varenne

18-06-2013

László Andor : améliorer l'efficacité et la performance des services publics pour l’emploi.László Andor : améliorer l'efficacité et la performance des services publics pour l’emploi.

Mettre en réseau les services publics pour l'emploi (SPE) pour échanger bonnes pratiques et offres. Avec cette nouvelle proposition, la Commission espère contribuer un peu à faire baisser le chômage de son niveau actuel.

Mettre en réseau les services publics pour l'emploi (SPE) pour échanger bonnes pratiques et offres. Avec cette nouvelle proposition, la Commission espère contribuer un peu à faire baisser le chômage de son niveau actuel.

Plus de 26 millions de personnes sont désormais au chômage dans l’Union européenne. Un million et demi de plus qu’un an plus tôt. Un million et demi, c’est aussi l’estimation du nombre d’emplois qui restent vacants en Europe malgré la crise économique.

Pour faire mieux coïncider demande et offre d’emplois, la Commission vient de présenter un nouvel instrument censé fluidifier un peu le marché du travail. A côté des foires à l’emploi internationales ou du portail EURES, elle suggère de mettre en réseau les services publics pour l'emploi (SPE).

« Pour lutter contre le fléau du chômage, il est indispensable d'améliorer l'efficacité et la performance des SPE », affirme le commissaire László Andor. Concrètement, il propose que chaque État membre désigne un membre titulaire et un suppléant, parmi les cadres supérieurs de son SPE, pour siéger au conseil d'administration du nouveau réseau. Celui-ci assurerait l’échange d'informations sur les places vacantes et sur les bonnes pratiques. Il évaluerait aussi les performances des SPE par rapport à des valeurs de référence à définir.

Le réseau pourrait aussi servir à mettre en oeuvre la « Garantie pour la jeunesse », un nouveau mécanisme qui doit veiller à ce que chaque jeune se voit proposer un emploi, une formation, ou un stage dans les quatre mois suivant sa sortie de l'enseignement ou la perte de son emploi.


Les articles signés n'engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement la position de la Commission européenne.

La Représentation de la CE en Belgique soutient la production d’un nouvel outil éditorial conçu par un groupe de journalistes belges afin de faire bénéficier les citoyens d'un nouvel éclairage sur l'actualité européenne vue de Belgique. Belgoview vous informe sur les politiques de l'Union européenne, leurs implications et résultats concrets pour la Belgique et ses citoyens.