Navigation path

Recherche avancée Rechercher dans:    Audio    Photo    Video    Liste de plans


OU









Résultat(s) de recherche vidéo

tri par
1072 Résultats
 2  sur  108 
I-151214
Ref: I-151214
Date: 28/02/2018

I-151216
Ref: I-151216
Date: 28/02/2018

I-151215
Ref: I-151215
Date: 28/02/2018

I-151684
Ref: I-151684
Date: 28/02/2018
Extraits de la conférence de presse de Michel Barnier, négociateur en chef chargé de la préparation et de la conduite des négociations avec le Royaume-Uni
On 28 February 2018, Michel Barnier, Chief Negotiator and Head of the Taskforce of the EC for the Preparation and Conduct of the Negotiations with the United Kingdom under Article 50 of the TEU, gave a press conference following the publication of the draft Withdrawal Agreement between the EU and the UK, at the European Commission in Brussels, Belgium.On this date, the European Commission published the draft Withdrawal Agreement between the European Union and the United Kingdom. The draft Withdrawal Agreement translates into legal terms the Joint Report from the negotiators of the European Union and the United Kingdom Government on the progress achieved during phase 1 of the negotiations, published on 8 December 2017, and proposes text for those outstanding withdrawal issues which are mentioned in, but not set out in detail, in the Joint Report. It also integrates the text on the transition period, based on the supplementary negotiating directives adopted by the Council (Article 50) on 29 January 2018. The draft Withdrawal Agreement is published online in accordance with the Commission's transparency policy. The Commission presented the draft Withdrawal Agreement to first allow for time for consultation with the Member States and the European Parliament and, subsequently, for negotiation with the United Kingdom. Given that the Withdrawal Agreement needs to be agreed and ratified before the withdrawal of the United Kingdom, it is important to leave sufficient time for negotiation. The overall Article 50 Withdrawal Agreement needs to be concluded by the Council (Article 50), the European Parliament, and the United Kingdom according to its own constitutional requirements.

I-150722
Ref: I-150722
Date: 09/02/2018

I-150723
Ref: I-150723
Date: 09/02/2018

I-150724
Ref: I-150724
Date: 09/02/2018

I-148958
Ref: I-148958
Date: 20/12/2017
Conférence de presse de Michel Barnier, négociateur en chef responsable du groupe de travail de la CE chargé de la préparation et de la conduite des négociations avec le Royaume-Uni au titre de l'article 50 du TUE
Le 20 décembre 2017, Michel Barnier, négociateur en chef responsable du groupe de travail de la CE chargé de la préparation et de la conduite des négociations avec le Royaume-Uni au titre de l'article 50 du TUE, a donné conférence de presse à Bruxelles. Conformément aux lignes directrices adoptées par le Conseil européen (Art 50) le 15 décembre, la Commission européenne a envoyé une recommandation au Conseil (article 50) pour entamer des discussions sur la prochaine phase du retrait ordonné du Royaume-Uni de l'Union européenne. Le projet de directives de négociation, qui complète les directives de négociation à partir de mai 2017, contient des détails supplémentaires sur d'éventuelles dispositions transitoires. Celles-ci comprennent notamment: Il ne devrait pas y avoir de "sélection sélective": le Royaume-Uni continuera à participer à l'union douanière et au marché unique (avec les quatre libertés). L'acquis de l'Union devrait continuer à s'appliquer pleinement au Royaume-Uni comme s'il s'agissait d'un État membre. Tout changement apporté à l'acquis au cours de cette période devrait automatiquement s'appliquer au Royaume-Uni. Tous les instruments et structures réglementaires, budgétaires, de surveillance, judiciaires et d'exécution de l'Union existants s'appliqueront, y compris la compétence de la Cour de justice de l'Union européenne. Le Royaume-Uni sera un pays tiers au 30 mars 2019. En conséquence, il ne sera plus représenté dans les institutions, agences, organes et bureaux de l'Union. La période de transition doit être clairement définie et précisément limitée dans le temps. La Commission recommande qu'elle ne dure pas au-delà du 31 décembre 2020.

I-148264
Ref: I-148264
Date: 08/12/2017

I-145375
Ref: I-145375
Date: 17/10/2017

1072 Résultats
 2  sur  108 


Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ? Demandez-nous !



Go to useful links page Liens utiles
ONU

Go to rss page Go to EU Tube page Go to twitter page Go to facebook page Go to contact page


Crédit © Union européenne, 2018