Visite de Catherine Ashton en Egypte: rencontre avec les représentants de Tamarod, with Hisham Kandeel, Mohamed Ali Bishr, conférence de presse de Catherine Ashton

Type: Reportage   Référence: I080862   Durée: 08:46  Lieu: Le Caire - Hôtel Conrad
Le 17 juillet 2013, Catherine Ashton, haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la CE, s’est rendue au Caire où elle a rencontré Hisham Qandeel, ancien Premier ministre égyptien, et Mohammed Ali Beshr, ancien ministre d’État égyptien du Développement local et représentant du Parti Liberté et Justice. Catherine Ashton s’est également réunie avec les représentants de Tamarod, un mouvement d’opposition au gouvernement Morsi. Catherine Ashton a tenu une conférence de presse à l’issue des réunions.

La version linguistique originale est la seule faisant foi et elle prime en cas de divergence avec les versions traduites.
Version PDF

HEURE DESCRIPTION DUREE
00:00:00 Titre 00:00:05
00:00:05 Vues extérieures de l’hôtel Conrad au Caire (4 plans) 00:00:22
00:00:27 Arrivée de la délégation égyptienne 00:00:09
00:00:35 Arrivée de Catherine Ashton, haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la CE, et conversation avec les représentants de Tamarod (mouvement contre le gouvernement de Mohamed Morsi) (2 plans) 00:00:22
00:00:58 Catherine Ashton se dirigeant vers la salle de réunion 00:00:10
00:01:08 Tour de table avec Catherine Ashton, Hisham Qandeel, ancien Premier ministre égyptien, et Mohammed Ali Bishr, ancien ministre d’État égyptien du Développement local et représentant du Parti Liberté et Justice (3 plans) 00:00:20
00:01:28 Arrivée de Catherine Ashton à la conférence de presse 00:00:07
00:01:35 Extrait de l’intervention (en ANGLAIS) de Catherine Ashton : Cette journée a entièrement été consacrée aux réunions, avec le président en exercice, le vice-président, le Premier ministre, le ministre des Affaires étrangères, le ministre de la Défense. J’ai rencontré des jeunes gens de Tamarod et je viens de m’entretenir avec les représentants du Parti Liberté et Justice et l’ancien Premier ministre. Mon message est resté cohérent : nous soutenons activement le peuple de cette grande nation, nous voulons que l’Égypte avance sur la voie de la démocratie, et ce, rapidement. Nous avons parlé avec de nombreux interlocuteurs des perspectives des élections qui se tiendront dans quelques mois et du rôle de contrôle et d’observation que l’Union européenne peut jouer dans ce processus. Sur la base des déclarations que j’ai effectuées et aussi des nombreuses conversations téléphoniques que j’ai maintenues avec des interlocuteurs égyptiens, nous avons évoqué l’importance d’adopter une approche très inclusive afin que chacun se reconnaisse dans son pays et ait le sentiment de participer au processus. J’ai entendu différents points de vue, ce qui ne me surprend pas, mais le principal message que je souhaitais transmettre, c’est que ces principes et ces valeurs sont nécessaires pour décider l’avenir de l’Égypte, soutenir son processus politique ainsi que son économie. 00:01:33
00:03:09 Extrait de l’intervention (en ANGLAIS) de Catherine Ashton disant que, lors de ses visites en Égypte, elle a clairement transmis à chacun combien il est important de lancer un processus inclusif et d’adopter un plan politique afin de faire avancer le pays. La plupart de ceux avec qui elle a employé le mot inclusif l’ont prononcé avant elle. Le principe d’inclusivité suppose d’avancer et de trouver la manière de permettre à ceux qui le souhaitent de participer à la construction de leur pays. Il est important – non seulement pour le Parti Liberté et Justice, mais aussi pour tous ceux concernés – de savoir que l’avenir signifie permettre à chacun de s’engager. Si l’UE peut être utile et apporter son aide, elle aimerait pouvoir le faire, mais ce pays appartient aux Égyptiens et c’est à eux de le mener dans la bonne direction. L’UE se tient aux côtés du peuple égyptien et souhaite le soutenir, notamment en matière d’économie et de respect des droits. Les deux régions sont des partenaires et des amis de longue date. 00:01:39
00:04:48 Extrait de l’intervention (en ANGLAIS) de Catherine Ashton disant qu’elle n’a rien entendu aujourd’hui qui laisse supposer que l’Égypte emprunte une toute autre direction que celle que le pays a lui-même décidé. L’Égypte est un pays très fort et très important, non seulement dans la région, mais aussi dans le monde. Elle jouit d’une histoire incroyable et d’un avenir extraordinaire. Il reste à savoir maintenant comment ils – ceux qui ont visité ce pays à maintes reprises et l’équipe de Catherine Ashton basée en Égypte – peuvent aider à construire l’avenir de ce pays. 00:01:02
00:05:50 Extrait de l’intervention (en ANGLAIS) de Catherine Ashton disant qu’elle a dit haut et fort, tant dans ses déclarations qu’au cours des réunions avec les différents interlocuteurs, que M. Morsi ainsi que les prisonniers politiques devaient être libérés. Elle fait la distinction entre les personnes qui pourraient être poursuivies pour d’autres motifs et celles détenues. On lui a assuré qu’il se portait bien. Elle aurait aimé le voir. On lui a assuré qu’il était bien traité. La plupart de ceux avec qui elle a employé le mot inclusif l’ont prononcé avant elle. Le principe d’inclusivité suppose d’avancer et de trouver la manière de permettre à ceux qui le souhaitent de participer à la construction de leur pays. L’Égypte est unique et c’est le peuple égyptien qui déterminera son avenir et la direction à prendre. L’UE lui souhaite sincèrement de réussir. 00:01:14
00:07:04 Extrait de l’intervention (en ANGLAIS) de Catherine Ashton disant qu’elle a rencontré le président, le vice-président, le Premier ministre, le ministre de la Défense et le ministre des Affaires étrangères. Elle a exprimé l’inquiétude de l’UE concernant la situation en Égypte. Elle s’est rendue en Égypte parce que c’est un pays auquel elle tient beaucoup. L’UE est là pour soutenir les Égyptiens, et non pour leur imposer quoi que ce soit. 00:01:42
Service Audiovisuel
Commission européenne
ec.europa.eu/avservices
 
Conditions d'utilisation
© Commission européenne, 2017