Visite d'Andris Piebalgs en Zambie

Type: Reportage   Référence: I079385   Durée: 04:33  Lieu: Zambie
Le 18 juin 2013, Andris Piebalgs, membre de la CE chargé du Développement, a rendu visite à Alexander Chikwanda, ministre zambien des Finances, en Zambie. Ils ont signé un nouvel accord visant à soutenir les petits exploitants agricoles et à promouvoir la conservation des ressources agricoles dans ce pays. Grâce à ce partenariat, conclu avec l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), les revenus des familles d’agriculteurs locaux augmenteront en moyenne de 40 %. Cette nouvelle initiative bénéficiera d’une enveloppe de 11,1 millions d’euros accordée par l’UE.

La version linguistique originale est la seule faisant foi et elle prime en cas de divergence avec les versions traduites.
Version PDF

HEURE DESCRIPTION DUREE
00:00:00 Titre 00:00:05
00:00:05 Voitures de la délégation de l’UE (2 plans) 00:00:15
00:00:20 Arrivée d’Andris Piebalgs, membre de la CE chargé du Développement (2 plans) 00:00:17
00:00:36 Arrivée d’Alexander Chikwanda, ministre zambien des Finances 00:00:04
00:00:40 Andris Piebalgs et Alexander Chikwanda signant un accord (7 plans) 00:00:34
00:01:14 Extrait de l’intervention (en ANGLAIS) d’Alexander Chikwanda : C’est un plaisir de vous accueillir, commissaire Piebalgs, en Zambie. L’Union européenne que vous représentez s’est tenue constamment à nos côtés et a toujours cherché à nous impliquer dans des domaines de coopération pour le bénéfice de notre peuple. Les secteurs dans lesquels l’UE nous a toujours aidés comme la santé, l’éducation, l’énergie, les infrastructures routières et l’agriculture ont contribué considérablement au développement des zones rurales qui concentrent les populations les plus pauvres et vulnérables de notre pays. Nous nous réjouissons que, outre le soutien apporté dans le domaine des infrastructures, vous nous ayez aussi aidé à renforcer la gestion de notre secteur public. La signature des accords d’aujourd’hui, à savoir un contrat pour réhabiliter la grande route de l’est, du pont de Luangwa à la frontière de Miami, estimé à 118, 6 millions d’euros, le mémorandum d’accord pour accroître la contribution à l’agriculture, totalisant 11,1 millions d’euros, et l’accord de financement portant sur le renforcement des capacités des acteurs non gouvernementaux, d’une valeur de 5,5 millions d’euros, confirme la volonté de l’UE de garantir une assistance adaptée à la demande et en ligne avec les plans et les priorités de développement nationaux (8 plans) 00:01:29
00:02:43 Extrait de l’intervention (en ANGLAIS) d’Andris Piebalgs : Je vous suis très reconnaissant M. le ministre pour vos propos concernant l’importance de l’aide européenne. La coopération au développement n’est pas le vecteur de changement, ce sont les personnes elles-mêmes qui changent le pays. Je souhaiterais vous féliciter pour les avancées réalisées par votre pays dans la lutte contre la pauvreté et le développement de l’économie. Ce n’est jamais chose aisée et ces progrès impliquent de faire de nombreux choix, parfois douloureux. Je me félicite de la signature aujourd’hui du contrat sur cet axe routier avec (…) France Development. Nous soutiendrons tous les travaux visant à améliorer les infrastructures vitales pour le pays qui auront incontestablement des retombées positives pour l’économie et la croissance. Nous devons faire cette réflexion : où en est la Zambie ? Elle a beaucoup progressé, mais il ne s’agit pas uniquement d’éradiquer la pauvreté, il est aussi question de croissance durable et inclusive. Et, c’est là que l’agriculture est importante. Cette agriculture écologique. Je dois dire que je n’aime pas trop cette expression car l’agriculture devrait être par principe tournée vers l’écologie. Le sol est un trésor qu’il faut transmettre aux prochaines générations pour qu’elles aussi puissent subsister et jouir de conditions de vie optimales. Alors, je pense que ce petit projet de 11 millions d’euros est un bon prolongement des projets en cours, mais je pense qu’avec le 11e Fonds européen de développement, nous pouvons élargir notre action dans le domaine de l’agriculture en utilisant le potentiel du pays pour nourrir le pays, mais aussi pour devenir l’une des places fortes de l’approvisionnement alimentaire mondial (7 plans) 00:01:33
00:04:15 Andris Piebalgs et Alexander Chikwanda échangeant une poignée de main 00:00:04
00:04:19 Départ d’Andris Piebalgs (2 plans) 00:00:15
Service Audiovisuel
Commission européenne
ec.europa.eu/avservices
 
Conditions d'utilisation
© Commission européenne, 2016