Conférence de presse de Maria Damanaki sur la présentation des lignes directrices de la communication sur l'aquaculture: extraits

Type: Conférence de presse - résumé   Référence: I077864   Durée: 03:19  Lieu: Bruxelles - CE/Berlaymont
Le 29 avril 2013, Maria Damanaki, membre de la CE chargée des Affaires maritimes et de la Pêche, a donné une conférence de presse pour présenter la Communication sur les orientations concernant l’aquaculture. Afin de favoriser le développement de l’aquaculture dans l’UE, la Commission européenne a publié des orientations stratégiques, coopérant ainsi avec les États membres et les parties prenantes pour surmonter les difficultés du secteur. Le secteur aquacole de l’UE possède un potentiel de croissance important et peut contribuer à épargner des ressources marines surexploitées. Les orientations présentées au cours de la conférence de presse favoriseront la coordination des efforts dans tous les États membres. Elles ne créent pas de nouvelles obligations légales, mais proposent une série de mesures facultatives que les États membres, la Commission et les parties prenantes peuvent adopter pour promouvoir un secteur durable du point de vue économique, social et environnemental et offrant aux consommateurs des produits de la mer sains et de qualité.

La version linguistique originale est la seule faisant foi et elle prime en cas de divergence avec les versions traduites.
Version PDF

HEURE DESCRIPTION DUREE
00:00:00 Titre 00:00:05
00:00:05 Vue extérieure du bâtiment Berlaymont à Bruxelles 00:00:03
00:00:08 Arrivée de Maria Damanaki, membre de la CE chargée des Affaires maritimes et de la Pêche 00:00:06
00:00:14 Extrait de l’intervention (en ANGLAIS) de Maria Damanaki : La Commission prend l’initiative de favoriser les performances économiques de l’aquaculture en Europe. Cette proposition est pertinente. Pourquoi ? Parce que, à l’échelle de l’UE, l’écart entre la consommation de produits de la mer et la production d’espèces sauvages se creuse de plus en plus en raison de la surexploitation excessive des ressources de pêche. En outre, le secteur aquacole européen ne croît pas aussi vite que l’écart entre nos besoins et notre production. 00:00:33
00:00:47 Maria Damanaki 00:00:03
00:00:50 Extrait de l’intervention (en ANGLAIS) de Maria Damanaki : Nous avons eu beaucoup de retour de la part des États membres et il semble que le temps moyen pour obtenir une autorisation pour une exploitation d’aquaculture est de 3 ans. Donc, si un investisseur souhaite financer une exploitation d’aquaculture dans nos États membres, il doit attendre 3 ans avant de pouvoir le faire. Ces délais sont dus à l’excès de formalités administratives. Nous devons donc nous employer à éliminer ces obstacles et tenter d’instaurer de meilleures pratiques. 00:00:32
00:01:22 Plan de coupe de l’assistance 00:00:03
00:01:26 Extrait de l’intervention (en ANGLAIS) de Maria Damanaki : Le deuxième problème majeur auquel nous sommes confrontés en Europe concernant l’aquaculture est l’accès à l’espace. Nous ne disposons pas de l’espace suffisant pour accroître notre production. La Commission a déjà présenté une proposition de directive sur la planification de l’espace maritime et la gestion intégrée des zones côtières. Cette mesure peut octroyer plus d’espace à la production aquacole, car nous allons déterminer les zones que nous pouvons affecter à la production aquacole, au tourisme, à la pêche et au transport, entre autres activités maritimes. 00:00:36
00:02:02 Plan de coupe de l’assistance 00:00:04
00:02:06 Extrait de l’intervention (en ANGLAIS) de Maria Damanaki : Nous devons accroître la compétitivité du secteur aquacole. Celui-ci offre des produits de la plus grande qualité, comparée à d’autres régions du monde. Cependant, nous avons besoin de nous diversifier et de nous lancer dans la production de nouvelles espèces. Une meilleure coordination est également requise dans le secteur. Le nouvel instrument de financement dédié à la pêche et à l’aquaculture qui sera mis en place par la réforme de la pêche nous permettra de favoriser tous ces aspects. 00:00:33
00:02:39 Plan de coupe de l’assistance 00:00:04
00:02:43 Extrait de l’intervention (en ANGLAIS) de Maria Damanaki : La réforme de la pêche mettra en place de nouvelles règles d’étiquetage. Nos propositions relatives à l’étiquetage font actuellement l’objet de discussions entre le Conseil et le Parlement dans le cadre de la réforme. Nous allons également introduire de nouveaux labels pour l’aquaculture organique, par exemple, et lancer une campagne de promotion afin d’aider les producteurs à mettre en avant la qualité locale dans toute l’Europe. 00:00:32
00:03:15 Départ de Maria Damanaki 00:00:04
Service Audiovisuel
Commission européenne
ec.europa.eu/avservices
 
Conditions d'utilisation
© Commission européenne, 2018