Participation d'Andris Piebalgs à la réunion de haut niveau "Scaling Up Nutrition"

Type: Discours intégral   Référence: I076693   Durée: 14:37  Lieu: Bruxelles - Autoworld
Andris Piebalgs, membre de la CE chargé du Développement, a prononcé un discours lors de la réunion du mouvement pour le renforcement de la nutrition (Scaling Up Nutrition ou SUN) le 14 mars 2013. La Commission européenne a adopté une nouvelle stratégie visant à améliorer la nutrition des mères et des enfants et à réduire ainsi la mortalité et les maladies, ainsi que les entraves à la croissance et au développement résultant de la dénutrition. Cette nouvelle stratégie, exposée dans la communication intitulée "Améliorer la nutrition maternelle et infantile dans le cadre de l’aide extérieure: un cadre stratégique de l’UE", a été présentée les 14 et 15 mars lors de la réunion du mouvement pour le renforcement de la nutrition. La nouvelle stratégie vise à réduire le nombre d'enfants de moins de cinq ans présentant un retard de croissance (dont la taille est trop petite pour leur âge et qui souffrent de troubles du développement mental). Elle y parviendra en respectant l'engagement de l'UE à aider les pays partenaires à réduire le retard de croissance dans cette catégorie d'âge d'au moins 10 % (soit 7 millions d'enfants) d'ici 2025. La nouvelle stratégie s'attaquera également à l'émaciation chez les enfants (qui se caractérise par un poids trop faible par rapport à la taille à cause de la malnutrition).

La version linguistique originale est la seule faisant foi et elle prime en cas de divergence avec les versions traduites.
Version PDF

HEURE DESCRIPTION DUREE
00:00:00 Déclaration d'Andris Piebalgs, membre de la CE chargé du Développement, (en ANGLAIS) disant que depuis le lancement du mouvement à Bruxelles en septembre 2010, Scaling Up Nutrition (SUN) est devenu le forum international pour la nutrition; disant que l'Union européenne doit être un chef de file de la lutte contre la malnutrition; la Commission européenne a adopté une nouvelle stratégie pour la nutrition; ce nouveau cadre stratégique s'articule autour de deux objectifs: réduire le nombre d'enfants de moins de cinq ans présentant un retard de croissance et s'attaquer à l'émaciation chez les enfants; en complément de ces deux objectifs, le cadre stratégique de la CE énonce un certain nombre de priorités stratégiques: tout d'abord, la CE continuera à mobiliser l'engagement politique en faveur de la nutrition au niveau national et international; deuxièmement, il faut veiller à ce que la nutrition reçoive de l'attention quand il s'agit de fixer les priorités et les budgets nationaux; troisièmement, la CE continuera à investir dans la recherche appliquée et à fournir une expertise technique pour mettre en œuvre des programmes sur la nutrition; sur la question de la responsabilité; disant qu'un bon système de suivi des dépenses sur la nutrition est le fondement d'un solide cadre de responsabilisation; disant qu'un des résultats attendus de cette réunion est d'être en mesure de parvenir à un accord sur des principes communs qui devraient être appliqués au suivi des ressources. 00:14:37
Service Audiovisuel
Commission européenne
ec.europa.eu/avservices
 
Conditions d'utilisation
© Commission européenne, 2017