UE : Bien-être animal - Directive européenne sur les stalles pour truies - 2013

Type: Banque d'images [courte]   Référence: I-076182   Durée: 10:08:18  Lieu:
Fin de production: 19/02/2013
Le 21 février 2013, la Commission européenne a adressé à l’Allemagne, à la Belgique, à Chypre, au Danemark, à la France, à la Grèce, à l’Irlande, à la Pologne et au Portugal une lettre de mise en demeure les invitant à prendre des mesures pour remédier aux insuffisances constatées dans l’application de la législation de l’Union européenne sur le bien-être des animaux et, en particulier, à mettre en œuvre la directive 2008/120/CE, qui exige que les truies soient maintenues en groupe pendant une partie de la période de gestation. La décision politique d’abandonner les stalles individuelles pour passer à l’élevage en groupe des truies avait été prise en 2001. Les États membres disposaient de douze années pour assurer une transition en douceur vers le nouveau système et appliquer la directive. Or, à ce jour, et malgré les exhortations répétées de la Commission, les États membres précédemment cités n’observent pas pleinement la législation européenne. Afin d’améliorer le bien-être des truies gestantes, la directive 2008/120/CE exige qu’à partir du 1er janvier 2013, celles-ci soient maintenues en groupe, non dans des stalles individuelles, pendant une partie de la période de gestation. Le fait que certains États membres ne remplissent pas leurs obligations légales dans ce domaine nuit au bien-être animal et entraîne des distorsions du marché préjudiciables aux entreprises qui ont investi pour se conformer à cette exigence. À la suite de la mesure arrêtée le 21 février 2013 par la Commission, les États membres concernés disposent de deux mois pour répondre à la lettre de mise en demeure. À défaut d’une réponse satisfaisante, la Commission leur adressera un "avis motivé" les invitant à prendre les mesures nécessaires pour se conformer à la directive dans un délai de deux mois.

La version linguistique originale est la seule faisant foi et elle prime en cas de divergence avec les versions traduites.
Version PDF

HEURE DESCRIPTION DUREE
10:00:00 Générique et titre 00:00:20
10:00:20 1. Abri individuel 00:03:07
10:00:20 Titre 00:00:05
10:00:25 Vue extérieure de la ferme (2 plans) 00:00:10
10:00:35 Vues générales des truies dans des stalles individuelles classiques avec des cages fermées (4 plans) A partir du 01/01/2013, toutes les exploitations doivent maintenir les truies et cochettes (jeunes truies) en groupes pendant une période débutant quatre semaines après la saillie et s'achevant une semaine avant la date prévue pour la mise bas, fournir un accès permanent à des matières manipulables et une quantité suffisante d'aliments volumineux ou riches en fibres ainsi que des aliments à haute teneur énergétique. L'utilisation d'attaches pour les truies est interdite depuis le 01/01/2006. 00:00:26
10:01:01 Formulaire vétérinaire 00:00:05
10:01:06 Vue générale des mangeoires automatiques 00:00:05
10:01:11 Agriculteur nettoyant porcherie (2 plans) 00:00:10
10:01:21 Plan moyen des mangeoires automatiques. Les truies sont nourries une fois par jour. 00:00:05
10:01:26 Gros plan du distributeur de nourriture 00:00:05
10:01:31 Vues générales de truies dans des cages individuelles fermées 00:00:05
10:01:36 Plan moyen des mangeoires automatiques 00:00:05
10:01:41 Gros plan d'une mangeoire automatique 00:00:05
10:01:46 Vue générale de truies dans des cages individuelles fermées (2 plans) 00:00:08
10:01:55 Gros plan d'une truie (2 plans) 00:00:10
10:02:05 Vue générale de truies dans des cages individuelles fermées 00:00:09
10:02:14 Plan moyen de mangeoires automatiques 00:00:05
10:02:19 Vue générale de truies dans des cages individuelles fermées (3 plans) 00:00:19
10:02:39 Corridor dans la porcherie de mise bas 00:00:05
10:02:44 Truie dans une loge de mise bas, nourrissant ses porcelets (50% PIC, 50% Piétrain belge). Les loges de mise bas ont été conçues pour limiter le mouvement de la truie et réduire le risque qu'elle écrase accidentellement ses porcelets. 00:00:05
10:02:49 Porcelets qui tètent (50% PIC, 50% Piétrain belge) (3 plans) 00:00:19
10:03:08 Vue générale de la nurserie (2 plans) 00:00:13
10:03:22 Porcelets en train de se nourrir 00:00:05
10:03:27 2. Abri collectif (avec système d'élevage en liberté) 00:01:15
10:03:27 Titre A partir du 01/01/2013, toutes les exploitations doivent maintenir les truies et cochettes (jeunes truies) en groupes pendant une période débutant quatre semaines après la saillie et s'achevant une semaine avant la date prévue pour la mise bas, fournir un accès permanent à des matières manipulables et une quantité suffisante d'aliments volumineux ou riches en fibres ainsi que des aliments à haute teneur énergétique. Toutes les exploitations devraient déjà être conformes aux dispositions générales sur les porcs d'élevage. 00:00:05
10:03:32 Vue extérieure de la ferme (3 shots) 00:00:15
10:03:47 Vues générales de l'abri collectif avec des cages individuelles ouvertes et un couloir accessible en permanence pour les truies (truie PIC, multiplication du troupeau fermé) (2 plans) 00:00:16
10:04:03 Truies se déplaçant dans le couloir 00:00:05
10:04:08 Truie se déplaçant dans sa cage 00:00:07
10:04:16 Truie quittant sa cage 00:00:11
10:04:27 Truie se déplaçant dans le couloir de sa stalle 00:00:05
10:04:32 Truie en train de boire et de manger (2 plans) 00:00:10
10:04:42 3. Abri collectif (petits groupes sur sol bétonné) 00:00:39
10:04:42 Titre 00:00:05
10:04:47 Vue extérieure de la ferme 00:00:09
10:04:56 Vue générale de l'abri collectif des truies (truie PIC, multiplication du troupeau fermé) 00:00:05
10:05:01 Truies couchées 00:00:05
10:05:06 Truies en train de manger 00:00:05
10:05:11 Gros plan d'une truie en train de manger 00:00:05
10:05:16 Truies en train de dormir 00:00:05
10:05:21 4. Abri collectif (sur paille) 00:03:03
10:05:21 Titre Les porcs doivent avoir un accès permanent à une quantité suffisante de matériaux permettant des activités de recherche et de manipulation suffisantes, tels que la paille, le foin, le bois, la sciure de bois, le compost de champignons, la tourbe ou un mélange de ces matériaux qui ne compromette pas la santé des animaux. 00:00:04
10:05:26 Plan large sur le couloir de l'abri collectif en cours de nettoyage 00:00:05
10:05:31 Truies (truie PIC, multiplication du troupeau fermé) dormant et de se déplaçant sur la paille 00:00:05
10:05:36 Truies en train de dormir 00:00:05
10:05:42 Truies dormant et se déplaçant sur la paille 00:00:05
10:05:47 Oreille d'une truie avec un badge électronique. Le badge permet un contrôle individuel complet sur l'alimentation de chaque animal. La quantité de nourriture est pesée et ce chiffre est entré dans l'ordinateur qui corrige automatiquement la dose suivante. 00:00:05
10:05:52 Gros plan d'une truie 00:00:05
10:05:57 Gros plan d'une truie sur la paille 00:00:05
10:06:02 Truies se déplaçant dans les stalles 00:00:09
10:06:11 Agriculteur contrôlant les truies (3 plans) 00:00:17
10:06:28 Truies se déplaçant dans la porcherie 00:00:05
10:06:33 Plans généraux de truies se déplaçant et s'alimentant dans la porcherie (4 plans) 00:00:29
10:07:02 Gros plan d'une truie utilisant un distributeur automatique de nourriture 00:00:05
10:07:07 Agriculteur soignant une truie malade dans une cage isolée 00:00:06
10:07:14 Truie dans une cage de la porcherie de mise bas en train de nourrir ses porcelets (50% PIC, 50% Piétrain belge) 00:00:05
10:07:19 Porcelets en train de se nourrir 00:00:05
10:07:24 Sol chauffant pour les petits porcelets et une lampe chauffante supplémentaire pour les premiers jours après la naissance 00:00:05
10:07:29 Porcelet nouveau-né en dessous d'une lampe chauffante supplémentaire 00:00:05
10:07:34 Porcelets couchés sur le sol chauffant 00:00:03
10:07:38 Porcelets en train de téter (5 plans) 00:00:25
10:08:03 Truies avec leurs porcelets 00:00:05
10:08:08 Gros plan des porcelets 00:00:05
10:08:13 Porcelets dans la porcherie de mise bas 00:00:05
10:08:18 Droit d'auteur 00:00:06
Service Audiovisuel
Commission européenne
ec.europa.eu/avservices
 
Conditions d'utilisation
© Commission européenne, 2014