Le PE et la construction de l'Europe: partie 2 (Du Traité de Rome aux premières élections européennes)

Type: Banque d'images [courte]   Référence: I075535   Durée: 09:06  Lieu: Bruxelles,Rome - Capitole,Strasbourg,Luxembourg [ville]
Quel rôle le Parlement européen a-t-il joué lors de quelques grandes dates de l'histoire européenne? Ce mémoclip retrace les événements marquants de la Construction européenne depuis l'angle de vue du Parlement.

2e partie : Du Traité de Rome aux premières élections européennes
Lors de la réunion à Messine en Juin 1955, les ministres des Affaires étrangères des six pays décident d'étendre l'intégration européenne à l'économie dans son ensemble. Le 25 Mars 1957 sur la colline du Capitole à Rome, les représentants de la Belgique, la France, l'Allemagne, l'Italie, le Luxembourg et les Pays-Bas signent les traités de Rome, comprenant la Communauté économique européenne (CEE) et la Communauté européenne de l'énergie atomique (CEEA ou Euratom ). Les traités entrent en vigueur le 1er Janvier 1958. L'objectif principal de la CEE est de préserver la paix et la liberté et de donner les fondements d'une union encore plus étroite entre les peuples de l'Europe. Les auteurs appellent également à une croissance économique équilibrée. Ils prévoient: une union douanière, avec un tarif extérieur commun (TEC), une politique commune pour l'agriculture, les transports et le commerce, l'élargissement de la Communauté économique européenne (CEE) pour inclure d'autres Etats européens. Le traité Euratom fixe des objectifs ambitieux qui comprennent la «mise en place rapide et la croissance des industries nucléaires". Toutefois, en raison de la nature complexe et délicate du secteur nucléaire (liée aux intérêts vitaux des États membres) Euratom devra réduire ses ambitions. Après la création de la CEE et Euratom, l'Assemblée commune de la CECA est étendu à tous les trois Communautés. Avec 142 membres, l'Assemblée se réunit pour la première fois à Strasbourg, le 19 Mars 1958 sous le nom «Assemblée parlementaire européenne» et Robert Schuman est élu premier président de l'Assemblée. Le 30 Mars 1962 l'Assemblée parlementaire européenne change son nom pour «Parlement européen». Après un échec à atteindre un compromis au sein du Conseil (De Gaulle a attaqué la Commission pour agir inconstitutionnellement en tentant d'enlever du pouvoir aux gouvernements nationaux), la France refuse d'assister aux réunions du Conseil et a adopté ce qui deviendra connu sous le nom politique de la "chaise vide". Cela a duré sept mois, de Juin 1965 à Janvier 1966, après lesquels un accord a été conclu, qui est connu sous le nom "Compromis de Luxembourg". Suite à la crise politique, la France a accepté de prendre part de nouveau aux réunions du Conseil, en contrepartie d'un accord que la règle de l'unanimité soit maintenue lorsque des "intérêts nationaux vitaux" sont en jeu.

La version linguistique originale est la seule faisant foi et elle prime en cas de divergence avec les versions traduites.
Version PDF

HEURE DESCRIPTION DUREE
00:00:00 Titre: Du traité de Rome aux premières élections européennes (1958-1979) 00:00:05
00:00:05 Traité de Rome (25 mars 1957) 00:01:07
00:01:12 La première réunion de l’Assemblée parlementaire européenne, Robert Schuman est élu président (19 mars 1958) 00:00:15
00:01:27 Déclaration du Président Robert Schuman, à l’occasion du 1re anniversaire de l’Assemblée parlementaire européenne (Bruxelles, 1958) 00:00:14
00:01:41 10e anniversaire de l’Assemblée parlementaire européenne - Déclaration de Jean Rey, président de la CCE, sur la crise de la "chaise vide" (Strasbourg, 1968) 00:01:22
00:03:03 Le Parlement européen dans les années 70 - transport des conteneurs de bureau de Luxembourg à Strasbourg 00:01:29
00:04:32 Elargissement de la CEE à l’Irlande, le Danemark et le Royaume-Uni . signature des traités d’adhésion aux Communautés européennes (22 janvier 1972) 00:00:39
00:05:11 Arrivée des membres irlandais, danois et anglais au Parlement européen (Strasbourg, janvier 1973) 00:00:50
00:06:01 Première Assemblée ACP (Luxembourg, 1 juin 1976) 00:00:43
00:06:44 Adoption par le Parlement européen du rapport Patijn sur la convention instituant les élections européennes au suffrage universel direct (Luxembourg, 14 janvier 1975) 00:00:44
00:07:29 La "Maison de l’Europe" est démolie - site de construction du "Palais de l’Europe" 00:00:26
00:07:55 Cérémonie d’ouverture du "Palais de l’Europe" en présence de Valery Giscard d’Estaing, président de la République française, Roy Jenkins, président de la CCE, et Georges Spenale, président du Parlement européen (Strasbourg, janvier 1977) 00:01:11
Service Audiovisuel
Commission européenne
ec.europa.eu/avservices
 
Conditions d'utilisation
© Commission européenne, 2016