UE : Centre européen de lutte contre la cybercriminalité (EC3) - 2012

Type: Banque d'images [courte]   Référence: I-075479   Durée: 10:08:16  Lieu:
Fin de production: 06/06/2013   Première transmission: 07/01/2013
Le Centre européen de lutte contre la cybercriminalité (EC3) sera inauguré le 11 janvier 2013 au siège d'Europol, à la Haye, aux Pays-Bas. A cette occasion, les Services audiovisuels de la Commission européenne ont produit une banque d'images vidéo courte montrant les intérieurs du bâtiment et les aspects techniques du Centre. Elle contient également des déclarations de différents responsables. Le Centre européen de lutte contre la cybercriminalité protègera les entreprises et citoyens européens contre les menaces informatiques grandissantes. Il se concentrera sur les activités illicites en ligne menées par des groupes criminels organisés, et plus particulièrement sur les attaques visant les opérations bancaires et les autres activités financières en ligne. Il aura également pour objectif de mieux protéger contre le piratage les profils sur les réseaux sociaux en ligne et de fournir des informations et des analyses aux services répressifs nationaux. Ceux-ci pourront ainsi collaborer à la lutte contre les usurpations d’identité en ligne, l’exploitation et les abus sexuels d’enfants en ligne ainsi que les attaques informatiques à l’encontre d’infrastructures et de systèmes d’information critiques en Europe.

La version linguistique originale est la seule faisant foi et elle prime en cas de divergence avec les versions traduites.
Version PDF

HEURE DESCRIPTION DUREE
10:00:00 Générique et titre 00:00:18
10:00:18 Bâtiment d'Europol, à La Haye, aux Pays-Bas 00:00:05
10:00:23 Drapeau d'Europol à côté du drapeau de l'UE 00:00:11
10:00:34 Panneau dans couloir "Salles opérationnelles" / "EC3 (MDCCI)" 00:00:04
10:00:39 Membre du personnel entrant dans la salle informatique à travers la porte de sécurité (2 plans) 00:00:24
10:01:04 Panneau dans le couloir "Centre opérationnel et de coordination" 00:00:04
10:01:09 Membre du personnel présentant son badge pour entrer dans la salle opérationnelle 00:00:05
10:01:14 Membre du personnel entrant dans la salle opérationnelle 00:00:09
10:01:24 Déclaration de Jaap van Oss, spécialiste principal au Centre européen de lutte contre la cybercriminalité (EC3), chef de projet, (en ANGLAIS) disant que leur travail consiste à cartographier les groupes de cyber criminels qui opèrent à partir du cyber monde et attaquent l'Europe ou travaillent à partir de l'Europe; ils doivent les cartographier et les traquer, en coopération avec les unités de lutte contre la cybercriminalité dans les Etats membres. 00:00:18
10:01:42 Écran avec logos d'Europol et ICPSA (International Cyber Security Protection Alliance) 00:00:06
10:01:49 Déclaration de Victoria Baines, conseillère stratégique sur la cybercriminalité auprès d'Europol, (en ANGLAIS) disant qu'ils ont mis au point des scénarios pour l'avenir des entreprises, des citoyens et des gouvernements, dans le contexte de convergence 2020. Disant qu'au Centre européen de lutte contre la cybercriminalité ils travaillent d'une manière beaucoup plus approfondie avec des experts extérieurs au domaine d'application des lois; ils travaillent avec des experts du secteur de la distribution, du secteur financier, mais surtout, dans le domaine de la sécurité sur Internet. (2 plans) 00:00:26
10:02:15 Plan de coupe: animation sur fond d'écran 00:00:05
10:02:21 Déclaration de Grzegorz Mazurkiewicz, spécialiste au Centre européen de lutte contre la cybercriminalité (EC3) (de la fraude par carte de paiement), (en ANGLAIS) disant que l'UE est le plus grand marché pour les transactions par carte de paiement, et on estime la fraude par carte de paiement à 1,5 milliards d'euros par an. 00:00:16
10:02:37 Expert Grzegorz Mazurkiewicz montrant des dispositifs utilisés par les criminels pour copier les données des cartes de paiement (7 plans) 00:00:40
10:03:17 Plan large de la salle opérationnelle 00:00:05
10:03:23 Plans de coupe sur les yeux de Grzegorz Mazurkiewicz et ses mains (2 plans) 00:00:09
10:03:32 Cage de Faraday 00:01:21
10:03:32 Titre INFO: La réception ou la transmission d'ondes radio est impossible dans une cage de Faraday. La salle construite à l'EC3 sert à empêcher la manipulation des appareils saisis par des opérations à distance (par exemple, les téléphones intelligents). 00:00:05
10:03:37 Membre du personnel entrant dans la cage de Faraday où un technicien est à l'oeuvre 00:00:13
10:03:50 Pan sur les instruments utilisés par le technicien de la cage de Faraday 00:00:11
10:04:02 Membre du personnel et technicien se préparent pour l'extraction de données à partir de périphériques utilisés par des criminels (2 plans) 00:00:11
10:04:13 Mains du technicien retirant un téléphone portable d'un sac de Faraday et le connectant à l'appareil d'extraction (2 plans) 00:00:11
10:04:25 Écran du moniteur montrant "Extraction en cours" (2 plans) 00:00:10
10:04:36 Technicien activant le dispositif d'extraction 00:00:05
10:04:41 Disque dur non couvert tournant pour l'extraction des données 00:00:12
10:04:53 Simulation d'une opération EC3 00:03:29
10:04:53 Titre 00:00:05
10:04:58 Logo EC3 sur le mur intérieur 00:00:05
10:05:03 Plan large de la salle opérationnelle avec des experts au travail 00:00:05
10:05:09 Experts au travail: gros plan sur les mains, les écrans, les visages (9 plans) 00:00:49
10:05:58 Rob Wainwright, directeur d'Europol, entre dans la salle pour faire le point sur la situation. Dialogue avec Troels Oerting, directeur du Centre européen de lutte contre la cybercriminalité (EC3). (2 plans) 00:00:23
10:06:22 Expert montrant la carte de l'attaque à l'écran. Dialogue avec Troels Oerting et Rob Wainwright (3 plans) 00:00:13
10:06:35 Rob Wainwright et Troels Oerting discutant avec un autre expert (2 plans) 00:00:13
10:06:48 Deux expertes partageant des informations 00:00:03
10:06:52 Troels Oerting et Rob Wainwright parlant avec Victoria Baines (2 plans) 00:00:11
10:07:03 Troels Oerting et Rob Wainwright discutant avec Jaap van Oss (2 plans) 00:00:13
10:07:16 Pile de téléphones mobiles 00:00:05
10:07:21 Déclaration de Troels Oerting (en ANGLAIS) disant que nous avons besoin d'un Centre européen de lutte contre la cybercriminalité maintenant parce que l'UE est très dépendante de l'internet; la population connectée est de 72%, par rapport à 34% en moyenne sur le globe; nous faisons tout sur le net: nous sommes sur les médias sociaux, nous recueillons de l'argent, nous achetons, nous stockons toutes nos informations, et nous inventons; ce n'est pas suffisant d'avoir un internet libre et transparent, il faut également un internet sécurisé. 00:00:27
10:07:49 Déclaration de Troels Oerting (en ANGLAIS) disant qu'ils seront en mesure de donner un aperçu aux États membres concernant la criminalité; ils vont fournir un appui opérationnel aux cas, un soutien légal et ils vont aussi aider les États membres à renforcer leurs capacités et à sensibiliser. 00:00:12
10:08:01 Déclaration de Troels Oerting (en ANGLAIS) disant qu'il espère que le citoyen lambda verra également un impact du Centre, parce qu'il sera en mesure de sensibiliser; en collaboration avec les États membres, ils vont informer les citoyens de ce à quoi ils sont confrontés ainsi que le bon comportement à adopter afin de ne pas être victime du crime. 00:00:14
10:08:16 Droit d'auteur 00:00:06
Service Audiovisuel
Commission européenne
ec.europa.eu/avservices
 
Conditions d'utilisation
© Commission européenne, 2014