'Rio+20', Conférence des Nations unies sur le développement durable, Rio de Janeiro, 20-22/06/2012

Type: Best-of   Référence: I-073902   Durée: 10:49:44  Lieu:
Fin de production: 10/07/2012
Du 19 au 22 juin 2012, José Manuel Barroso, président de la CE, Connie Hedegaard, membre de la CE chargée de l'Action pour le climat, Janez Potočnik, membre de la CE chargé de l'Environnement, Andris Piebalgs, membre de la CE chargé du Développement, et Dacian Cioloș, membre de la CE chargé de l'Agriculture et du Développement rural, ont participé à la conférence des Nations unies sur le développement durable à Rio de Janeiro, au Brésil. L'objectif de cette conférence était de renouveler l'engagement politique en faveur du développement durable, d'évaluer les progrès réalisés à ce jour et les lacunes dans l'application des décisions prises lors des principaux sommets sur le développement durable, et de relever de nouveaux défis émergents.

La version linguistique originale est la seule faisant foi et elle prime en cas de divergence avec les versions traduites.
Version PDF

HEURE DESCRIPTION DUREE
10:00:00 Générique et titre 00:00:20
10:00:20 1. Commissaires présents aux différents évènements à la veille du sommet Rio+20, 19/06/2012 00:08:48
10:00:20 Titre 00:00:05
10:00:25 Vues extérieures du centre de conférence (2 plans) 00:00:11
10:00:36 Vue générale de la salle de conférence 00:00:06
10:00:42 Connie Hedegaard, membre de la CE chargée de l'Action pour le climat 00:00:10
10:00:52 Plan de coupe sur le public 00:00:04
10:00:57 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de Connie Hedegaard à propos d'un grand projet impliquant les femmes en Inde, disant que la bonne application de la politique forestière et de la politique environnementale a mis fin à l'érosion des sols et par conséquent, les femmes ont commencé à toucher un revenu de leurs récoltes. Mais le plus intéressant est l'impact sur l'identité des femmes. Ça a généré un changement culturel. 00:01:02
10:01:59 Plans de coupe sur le public (3 plans) 00:00:15
10:02:14 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de Connie Hedegaard, disant que cela ferait une différence considérable s'ils pouvaient se mettre d'accord à Rio sur l'accès à l'énergie durable pour tous d'ici 2030. Ce serait crucial pour le développement. On ne peut pas avoir de développement durable au 21e siècle sans accès à l'énergie durable. 00:00:28
10:02:43 Femme prenant des notes 00:00:03
10:02:47 Connie Hedegaard 00:00:06
10:02:53 Plans de coupe de la salle (2 plans) 00:00:10
10:03:04 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de Connie Hedegaard disant, qu'un appel fort devrait être lancé à Dilma Rousseff, la présidente du Brésil, pour qu'elle prenne au moins trois décisions clés qui ne se limitent pas seulement à des mots, mais se traduisent par des actions. 00:00:23
10:03:28 Personnes marchant dans le couloir 00:00:09
10:03:37 Plan extérieur du centre de conférence 00:00:04
10:03:42 Journalistes au travail dans le centre média (2 plans) 00:00:09
10:03:51 Janez Potočnik, membre de la CE chargé de l'Environnement, arrivant à la conférence de presse 00:00:12
10:04:04 Janez Potočnik et Ida Auken, ministre danoise de l'Environnement, parlant aux journalistes (2 plans) 00:00:09
10:04:14 Janez Potočnik et Ida Auken commençant la conférence de presse (2 plans) 00:00:15
10:04:29 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de Janez Potočnik, disant que le document ne traduit pas tout à fait l'ambition dont la planète a besoin en ce moment, mais qu'il constitue néanmoins sans aucun doute un pas dans la bonne direction, et que cette étape a été rendue possible à Rio. Il est également clair que ce texte serait moins ambitieux et moins concret sans un fort engagement de l'Union européenne dans le processus de négociation. 00:00:40
10:05:10 Plan large sur la salle de conférence 00:00:05
10:05:15 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de Janez Potočnik, disant qu'ils sont heureux que l'amélioration soit mentionnée dans le texte et que leurs amis africains soutiennent vivement cette idée. Ils pensent qu'ils devraient travailler avec eux à l'avenir, que ce n'est pas la fin de l'histoire, que cette amélioration doit encore être concrétisée. Ils estiment qu'ils méritent d'avoir une agence en Afrique. Ils ont essayé de défendre leur vision. Ils n'ont pas réussi sur tous les plans, mais depuis la tenue de la conférence, la planète est engagée sur une meilleure voie qu'auparavant. 00:00:53
10:06:08 Participants quittant la conférence de presse 00:00:04
10:06:13 Plans d'ensemble du pavillon de l'UE (3 plans) 00:00:15
10:06:29 Andris Piebalgs, membre de la CE chargé du Développement 00:00:09
10:06:39 Plan de coupe du public 00:00:06
10:06:45 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) d'Andris Piebalgs, disant que l'énergie est un thème crucial pour le développement qui sera au programme de la conférence de Rio. L'UE a également placé le développement humain et l'énergie durable au centre des discussions. Ces deux thèmes figurent en tête du Programme pour le changement de l'UE, qui établit les projets pour des politiques à fort impact, appropriées et orientées sur les résultats, visant à faire progresser la coopération au développement de l'UE. 00:00:26
10:07:11 Plans de coupes sur les intervenants (4 plans) 00:00:21
10:07:33 Plan de coupe sur le public 00:00:02
10:07:36 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) d'Andris Piebalgs, disant qu'avec la force combinée de ses 27 États membres et de la Commission européenne, l'UE a déjà fourni plus de 12 milliards d'euros d'aide officielle au développement pour l'énergie. Un récent bilan révèle que le soutien à la Commission européenne et à ses partenaires depuis 2005 est sur le point d'améliorer l'accès à 18 millions de gens, de mettre en place plus de 15 000 km de lignes de transmission avec 3,5 Go de capacité de production et de créer plus de 80 000 emplois. 00:00:43
10:08:19 Plans de coupe (4 plans) 00:00:16
10:08:36 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) d'Andris Piebalgs, disant que pour qu'elle soit un succès, l'initiative doit être appliquée au niveau national. Les pays partenaires de l'UE doivent s'engager à remplir les objectifs de l'initiative. Pour débloquer leur plein potentiel au développement, ils ont besoin de politiques énergétiques saines, d'institutions qui fonctionnent et d'un cadre juridique prévisible pour attirer les investissements. 00:00:26
10:09:02 Plan de coupe du drapeau de l'UE 00:00:05
10:09:08 2. Ouverture formelle de la conférence, 20/06/2012 00:01:59
10:09:08 Titre 00:00:05
10:09:13 Arrivée de José Manuel Barroso, président de la CE, à la première réunion plénière (3 plans) 00:00:09
10:09:22 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de José Manuel Barroso, disant que promouvoir une croissance inclusive et écologique est le moyen le plus efficace pour atteindre le développement durable. Pour cette raison, il salue chaleureusement la reconnaissance par la conférence de la capacité de l'économie verte à améliorer notre gestion de la durabilité des ressources naturelles, tout en réduisant l'impact sur l'environnement et en augmentant l'efficacité des ressources. 00:00:29
10:09:52 Plans de coupe (2 plans) 00:00:07
10:09:59 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de José Manuel Barroso, disant qu'il ne faut pas perdre de temps dans la transition vers une économie plus verte et plus durable et dans l'éradication de la pauvreté, et que, pour cela, une gouvernance mondiale plus efficace est indispensable. Il se réjouit par conséquent de l'accord visant à renforcer la gouvernance pour le développement durable au sein des Nations unies. Il est satisfait du nouveau forum de haut niveau pour le développement durable, qui se basera sur les modalités de participation inclusive de la Commission sur le développement durable. Il est confiant quant au fait que le nouveau forum garantira la participation régulière des chefs d'État ou de gouvernement dans l'examen des progrès réalisés dans tous les engagements. Il salue également l'accord visant à renforcer la gouvernance environnementale internationale à travers la modernisation et l'amélioration du PNUE, qui inclura désormais des membres internationaux et doit devenir leur maison commune pour l'élaboration du programme environnemental mondial. En gardant cela à l'esprit, la CE continuera de travailler avec ses partenaires pour la création d'une véritable organisation des Nations unies pour l'environnement. 00:01:04
10:11:04 Plans de coupe (2 plans) 00:00:04
10:11:08 3. Photo de famille, 20/06/2012 00:00:53
10:11:08 Titre 00:00:05
10:11:13 Photo de famille des dirigeants (4 plans) 00:00:48
10:12:01 4. Commissaires à des évènements parallèles, 20/06/2012 00:12:15
10:12:01 Titre 00:00:05
10:12:06 Plans généraux dans le pavillon de Rio (3 plans) 00:00:14
10:12:21 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de Connie Hedegaard sur l'accord relatif à la directive sur l'efficacité énergétique, disant que ce n'est pas seulement bénéfique à l'efficacité énergétique, mais qu'il apportera aussi indirectement près de 3 % de réduction de CO2 supplémentaires à l'objectif de 20 % pour 2020. Donc indirectement, ils atteindront cet objectif grâce à l'efficacité énergétique; c'est la preuve que les choses sont liées entre elles. 00:00:29
10:12:50 Plan de coupe de la salle 00:00:05
10:12:55 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de Connie Hedegaard, disant qu'il faut mettre un prix sur la pollution, les émissions, l'énergie et les autres ressources pour pouvoir exercer l'effet voulu. C'est justement ce qui est fait dans l'UE à travers le système d’échange de quotas d’émission. 00:00:26
10:13:22 Plans de coupe (2 plans) 00:00:10
10:13:32 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de Connie Hedegaard, disant que les entreprises doivent montrer le bon exemple pour que les gens réalisent que leur vie ne changera pas de façon radicale si nous commençons maintenant. Ce n'est pas facile mais c'est une vie attrayante, des solutions créatives et intelligentes, une meilleure utilisation de notre ingéniosité. C'est pourquoi il est important d'agir maintenant en montrant ce qui est faisable. 00:00:43
10:14:15 Plan de coupe de la salle 00:00:05
10:14:20 Vue extérieure du centre de conférence du pavillon de Rio 00:00:04
10:14:25 Vue extérieure du Copacabana Palace, où se tient la conférence Sustainia (2 plans) 00:00:07
10:14:33 Divers plans montrant l'atmosphère générale sur le lieu de la conférence (4 plans) 00:00:20
10:14:54 Discours de Connie Hedegaard (3 plans) 00:00:42
10:15:37 Public écoutant (4 plans) 00:00:18
10:15:55 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de Connie Hedegaard, disant que cette nuit était dédiée à la présentation de Sustainia 100: cent solutions pour montrer aux gens comment, en traitant les problèmes liés au climat et à l'énergie, on peut créer une société attrayante et créative. Il ne suffit pas de dire aux gens de transformer la société en une société plus écologique, il faut leur montrer ce que ça signifie. 00:00:35
10:16:30 Plans de coupe de la conférence (3 plans) 00:00:14
10:16:44 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de Connie Hedegaard sur le projet de texte, disant que ce n'est pas aussi ambitieux qu'ils l'auraient voulu en Europe mais que c'est un progrès. C'est maintenant aux États du monde de poursuivre sur cette lancée en s'appuyant sur le texte. C'est par exemple la toute première fois que l'économie verte est mentionnée dans un texte rédigé par les Nations unies. Elle sait de son expérience des systèmes des Nations unies que, lorsqu'un mot est introduit dans un texte, on ne peut plus le retirer. C'est donc un élément sur lequel ils doivent travailler et auquel ils s'attèleront pour assurer le suivi après Rio. 00:00:52
10:17:36 Plans de coupe (4 plans) 00:00:36
10:18:13 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de Connie Hedegaard, disant qu'on leur a demandé s'ils étaient optimistes ou pessimistes quant à l'avenir et que, bien sûr, elle est optimiste. Quand on est politicien, il faut se croire capable de relever les défis auxquels on fait face. Cela peut s'avérer difficile, mais c'est faisable, et les solutions de Sustainia montrent comment procéder. 00:00:24
10:18:37 Vue générale du Copacabana Palace 00:00:10
10:18:47 Vue générale du centre de conférence (5 plans) 00:00:24
10:19:11 Arrivée de Janez Potočnik (7 plans) 00:00:46
10:19:58 Plan de coupe sur un interprète 00:00:04
10:20:02 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de Janez Potočnik, disant que l'Union européenne prend très au sérieux la transformation vers une économie circulaire plus verte utilisant plus efficacement les ressources. Elle allie la croissance à l'innovation en matière d'emplois et à la protection environnementale et peut, si elle est bien conçue, profiter à tout le monde. Cela fait partie de la stratégie Europe 2020 de l'UE, qui associe entre elles les questions environnementales, sociales et économiques. Restaurer les ressources naturelles, faire des efforts de recyclage et de réutilisation des matériaux et rendre les processus de production plus efficaces font partie de cette équation. 00:00:45
10:20:47 Plans de coupe sur le public (3 plans) 00:00:15
10:21:03 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de Janez Potočnik, disant que l'UE salue l'adoption par la commission de statistiques de l'ONU du système de comptes économiques de l'environnement. L'UE met en place les éléments de ce nouveau standard. Ils ont hâte de passer aux prochaines étapes, de poursuivre le développement des comptes d'écosystèmes. Ces comptes nous montreront comment nos économies et sociétés dépendent d'écosystèmes en bonne santé et résistants. 00:00:29
10:21:32 Plan de coupe sur la conférence de presse 00:00:07
10:21:40 Autre évènement parallèle avec la participation de Janez Potočnik (5 plans) 00:00:23
10:22:03 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de Janez Potočnik, disant que la dégradation des sols peut résulter de la perte de matière organique du sol qui est ensuite relâchée dans l'atmosphère sous forme de dioxyde de carbone. Le sol joue un rôle clé dans la filtration de l'eau de pluie. La biodiversité du sol est une partie importante de la biodiversité en général, et elle est essentielle au fonctionnement de l'écosystème. Sans les organismes et micro-organismes vivant sous la terre et travaillant en quelque sorte pour nous, de nombreuses fonctions de l'écosystème seraient altérées. 00:00:42
10:22:45 Plan de coupe 00:00:04
10:22:50 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de Janez Potočnik, disant que l'UE a proposé de s'engager pour un taux net de zéro de dégradation des terres et du sol à atteindre dans le cadre d'un calendrier convenu au niveau international. La bonne nouvelle est que le document, qui est désormais sur la table des chefs d'État ou de gouvernement, reconnaît l'importance économique et sociale d'une bonne gestion des terres et du sol, en particulier sa contribution à la croissance économique, la biodiversité, l'agriculture durable et la sécurité alimentaire, l'éradication de la pauvreté, l'autonomisation des femmes, la lutte contre le changement climatique et l'amélioration de l'accès à l'eau. 00:00:37
10:23:28 Plan de coupe 00:00:04
10:23:33 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de Janez Potočnik, disant qu'on ne peut pas continuer ainsi: on ne peut pas continuer à mépriser et maltraiter de la sorte les ressources du sol. Où produirions-nous la nourriture dont nous avons besoin, comment nous procurions-nous les antibiotiques et autres médicaments vitaux, comment serions-nous capables d'atténuer les effets du changement climatique si nous ne protégeons pas nos sols? 00:00:34
10:24:07 Plans de coupe de la conférence de presse (2 plans) 00:00:10
10:24:17 5. Évènement parallèle du CESE, 21/06/2012 00:02:44
10:24:17 Titre 00:00:05
10:24:22 Arrivée de José Manuel Barroso (2 plans) 00:00:12
10:24:34 José Manuel Barroso dans la salle de conférence (3 plans) 00:00:12
10:24:47 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de José Manuel Barroso, disant qu'il salue vivement que l'un des principaux résultats de Rio+20 soit précisément l'accord sur la nécessité d'une transition vers une économie verte pour le développement durable et l'éradication de la pauvreté. Il y a quelque temps, même le concept d'économie verte n'était pas largement accepté, et aujourd'hui, il est reconnu par la communauté mondiale en tant qu'outil indispensable au développement durable. Nous croyons en Europe que l'économie verte est un instrument clé du développement durable. Nous devons promouvoir une économie qui respecte les limites de notre planète, crée des emplois décents, encourage la cohésion sociale, lutte contre la pauvreté et améliore la sécurité alimentaire. 00:01:00
10:25:47 Plan de coupe sur le public 00:00:04
10:25:52 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de José Manuel Barroso, disant que Rio+20 offre une opportunité mondiale de s'unir dans le cadre du programme pour la durabilité, notamment l'économie verte inclusive. Les priorités soutenues par l'Union européenne portent aussi bien sur l'environnement que sur la responsabilisation sociale et l'éradication de la pauvreté. Ces dimensions sont liées. Similairement, les questions transversales qui ont été soulevées à Rio, en particulier dans la dimension sociale, assureront que ces priorités soient correctement traitées. Mais pour que Rio+20 soit également un véritable succès dans les années à venir, nous avons besoin de la participation active de tous les acteurs et ce, à tous les niveaux. Nous ne réussirons pas avec la seule aide des gouvernements. Le défi ne pourra être relevé qu'avec un réel engagement d'acteurs non-étatiques aux niveaux international , national et local. 00:00:56
10:26:49 Départ de José Manuel Barroso 00:00:12
10:27:01 Commissaires participant à des évènements en marge de la conférence, 21/06/2012 00:16:43
10:27:01 Titre 00:00:05
10:27:06 Entrée du Jardim Botânico (2 plans) 00:00:10
10:27:16 Dacian Cioloş, membre de la CE chargé de l’Agriculture et du Développement rural, arrivant et serrant la main à Mendes Ribeiro, ministre brésilien de l'Agriculture, de l'Élevage et des Approvisionnements alimentaires 00:00:19
10:27:35 Tour de table avec Mendes Ribeiro et Dacian Cioloş (8 plans) 00:00:37
10:28:13 Dacian Cioloş et Mendes Ribeiro signant un protocole d'accord pour la création d'un dialogue UE/Brésil sur l'Agriculture et le Développement rural (6 plans) 00:00:56
10:29:10 Dacian Cioloş et Mendes Ribeiro quittant le bâtiment et se serrant la main (3 plans) 00:00:22
10:29:33 Vue extérieure du Jardim Botânico 00:00:05
10:29:38 Plans d'ensemble du marché agricole SLOW FOOD à Tijuca (5 plans) 00:00:29
10:30:07 Andris Piebalgs visitant le marché agricole SLOW FOOD (7 plans) 00:00:41
10:30:49 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) d'Andris Piebalgs, disant que la plupart des questions de durabilité sont liées à l'alimentation. L'agriculture est un secteur qui génère de nombreux emplois. Des opportunités pourraient être offertes aux petites exploitations agricoles leur permettant d'adopter des techniques de production durables. Cela affecte clairement les petits agriculteurs, en particulier les femmes en Afrique qui ne produisent pas assez pour nourrir leur famille ou pour vendre des denrées. En investissant beaucoup dans l'agriculture et la sécurité alimentaire, il faut veiller à deux choses en particulier: soutenir les petites exploitations agricoles ou les petites fermes et soutenir la production biologique, car elle est au plus proche de la nature et ne cause pas de dégradation du sol. 00:01:04
10:31:53 Plan de coupe sur le Commissaire 00:00:05
10:31:58 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) d'Andris Piebalgs, disant qu'il y a un aspect supplémentaire à cette question, qui est la gestion des déchets alimentaires dans les grandes villes. Là aussi, on peut retraiter les restes de repas pour produire du compost et créer de petits potagers où faire pousser des fruits près de chez soi. C'est impressionnant de voir tout ce qu'on peut faire. Nous devons soutenir cette initiative car elle est dans l'intérêt de tous. 00:00:35
10:32:33 Plans de coupe sur le marché (3 plans) 00:00:12
10:32:45 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) d'Andris Piebalgs, disant qu'il est important que toutes les entreprises aient une approche commune et que tout le monde reconnaisse que l'éradication de la pauvreté est l'objectif principal de l'humanité. À ce sujet, il faut également porter une grande attention aux questions de durabilité. Ce sommet n'a pas pour but de créer des controverses, mais d'atteindre un consensus. Chaque pays doit mettre en œuvre ce à quoi il s'est engagé. Il est important que les paroles soient suivies d'actions concrètes. 00:00:39
10:33:24 Large vue sur le marché 00:00:05
10:33:29 Vue extérieure du pavillon de l'UE 00:00:04
10:33:34 Vue intérieure 00:00:05
10:33:39 Dacian Cioloş 00:00:05
10:33:44 Vues de la salle de conférence (4 plans) 00:00:20
10:34:04 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) d'Andris Piebalgs, disant que le secteur agricole, au-delà de tous ses enjeux, comporte également deux problèmes structurels: l'un est l'accès à l'argent, et il faut y remédier, et le second est l'accès à l'énergie. 00:00:30
10:34:35 Plan de coupe sur le public 00:00:05
10:34:40 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de Dacian Cioloş, disant que l'utilisation intensive de l'irrigation, au-delà des problèmes liés à la sécheresse, a accéléré la salinisation des sols, diminuant ainsi leur productivité. L'UE aborde toutes ces questions dans sa politique agricole commune. L'application de pratiques agricoles durables par les agriculteurs européens est un investissement à long terme dans une compétitivité durable. Le développement durable de la production agricole revêt la même importance que l'augmentation de la productivité. 00:00:44
10:35:24 Plan de coupe 00:00:05
10:35:29 EXTRAIT DU DISCOURS (en FRANÇAIS) de Dacian Cioloş: J'ai signé aujourd'hui avec le ministre brésilien de l'Agriculture un accord pour mettre en place un dialogue agricole. L'UE a mis en place ce type de dialogue avec ses partenaires stratégiques. Nous considérons que le Brésil, au vu de son développement agricole et de son potentiel sur le marché international, est un partenaire stratégique avec lequel l'UE doit développer des discussions approfondies sur des sujets d'intérêt réciproque pour arriver à mieux se comprendre et mieux avancer, non seulement sur les aspects d'échanges commerciaux, mais également sur l'échange d'expérience dans différents domaines. 00:00:51
10:36:21 Plan de coupe 00:00:05
10:36:26 EXTRAIT DU DISCOURS (en FRANÇAIS) de Dacian Cioloş: Même si l'UE attendait plus d'ambition du texte global qui a été adopté, dans les domaines de la sécurité alimentaire, de la lutte contre la pauvreté et de la nutrition, nous avons atteint nos objectifs. Le texte inclut en effet la priorité que l'on doit donner au niveau international aux petites exploitations pour pouvoir développer la capacité de production à l'avenir, le rôle dans la recherche et l'innovation, dans lesquels on doit développer des actions de coopération internationale, et également le traitement de la volatilité des prix au niveau international. Les efforts réalisés depuis un an dans le cadre du G20, de la FAO et d'autres instances internationales, commencent à porter leurs fruits. 00:01:16
10:37:42 Vue extérieure du pavillon de l'UE 00:00:04
10:37:47 Affiche de la conférence 00:00:04
10:37:51 Arrivée de Connie Hedegaard à la salle de conférence (2 plans) 00:00:12
10:38:04 Vues de la salle de conférence (4 plans) 00:00:33
10:38:37 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de Connie Hedegaard, disant que la question de savoir si ces belles paroles et représentations de la déclaration de Rio deviendront réalité dépendra de la façon dont les gouvernements et la direction des Nations unies la mettront en œuvre. Le système tarifaire et l'envoi des signaux appropriés est un élément clé pour la transformation dont nous avons besoin, à l'échelle et à la vitesse requises. 00:00:47
10:39:24 Plans de coupe (2 plans) 00:00:09
10:39:33 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de Connie Hedegaard, disant qu'ils devraient cesser de subventionner les combustibles fossiles pour, au contraire, davantage subventionner les énergies renouvelables, et ce, dans un futur proche. 00:00:51
10:40:25 Plusieurs plans de la salle de conférence (6 plans) 00:00:44
10:41:09 Vue extérieure de Rio de nuit (2 plans) 00:00:11
10:41:20 Janez Potočnik 00:00:06
10:41:27 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de Janez Potočnik, disant qu'il assiste à la présentation du livre de Pavan Sukhdev "Corporation 2020". Ce livre vise à présenter à quoi les entreprises devraient ressembler en 2020 pour avoir leur place dans un avenir durable. 00:00:27
10:41:54 Plusieurs plans de l'évènement (2 plans) 00:00:08
10:42:03 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de Janez Potočnik, disant que, compte tenu de la qualité de son travail, Pavan Sukhdev mérite qu'un large public soit présent ce soir. 00:00:16
10:42:20 Vue de la salle de conférence 00:00:05
10:42:25 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de Janez Potočnik, disant que c'est très étroitement lié au travail de l'Union européenne ainsi qu'aux conclusions de Rio. Il s'agit de centrer l'attention du public sur la responsabilité des entreprises. On ne peut pas parler d'économie verte sans réelle implication des entreprises, sans véritables changements qui devront être réalisés au niveau de la production, et bien sûr, ensuite, au niveau de la consommation, afin d'effectuer cette transition vers une économie verte et un monde durable. 00:00:33
10:42:59 Plans de coupe (3 plans) 00:00:18
10:43:17 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de Janez Potočnik, disant qu'il ne veut pas penser à Rio+30. Nous devons présenter des résultats sur tout ce qui a été décidé à Rio+20. C'est l'avenir que nous devons créer maintenant, et c'est un engagement absolument nécessaire. 00:00:19
10:43:36 Vue générale de Rio 00:00:08
10:43:45 6. Évènements parallèles, 22/06/2012 00:06:06
10:43:45 Titre 00:00:05
10:43:50 Vue depuis la forteresse de Copacabana 00:00:05
10:43:55 Exposition de structures en métal 00:00:10
10:44:05 José Manuel Barroso visitant la salle "Mundo em que vivemos" (3 plans) 00:00:15
10:44:21 José Manuel Barroso consultant la bibliothèque en exposition (3 plans) 00:00:22
10:44:44 José Manuel Barroso en compagnie de dignitaires locaux 00:00:07
10:44:52 José Manuel Barroso visitant la salle "O homem e suas conexões" (2 plans) 00:00:16
10:45:08 José Manuel Barroso observant une sculpture utilisant le vent (3 plans) 00:00:29
10:45:38 José Manuel Barroso visitant la salle "Produções humanas" (5 plans) 00:00:30
10:46:08 Vue de la baie 00:00:05
10:46:13 José Manuel Barroso visitant une autre exposition (5 plans) 00:00:30
10:46:43 José Manuel Barroso à l'extérieur avec des dignitaires locaux 00:00:05
10:46:49 Vue de la baie de Rio de Janeiro avec un drapeau brésilien 00:00:05
10:46:54 Arrivée du président du FIESP (Fédération des industries de l'État de São Paulo) et poignée de main avec José Manuel Barroso 00:00:08
10:47:02 Toit de la forteresse de Copacabana avec des canons 00:00:05
10:47:07 Tour de table avec José Manuel Barroso et le président du FIESP (3 plans) 00:00:10
10:47:18 Plans d'ensemble du sommet de Rio+20 (2 plans) 00:00:09
10:47:27 Plan de coupe 00:00:03
10:47:31 Janez Potočnik parlant à Eva Joly, présidente de la Commission du développement du Parlement européen 00:00:04
10:47:35 Plans de coupe de la conférence de presse (3 plans) 00:00:14
10:47:49 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de Janez Potočnik, disant que la communauté internationale a indiqué que nous devions nous diriger vers le développement durable. Une économie verte et utilisant efficacement les ressources constitue la voie à suivre. Cependant, Rio commence à peine, et l'éventail d'activités doit désormais suivre au niveau international. L'UE s'engage également pleinement à contribuer à l'éradication de la pauvreté et à l'amélioration de la qualité de vie, tout en réduisant considérablement les pressions sur l'environnement. 00:00:34
10:48:24 Plans de coupe de la conférence (4 plans) 00:00:18
10:48:42 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de Janez Potočnik, disant que la déclaration de Rio comprend un accord pour la mise en place d'un processus intergouvernemental visant à développer des options sur une stratégie de financement du développement durable pour mobiliser des ressources financières. Il reconnaît également expressément que de nouveaux partenariats et sources innovantes de financement peuvent jouer un rôle en tant que sources complémentaires de financement pour le développement durable. 00:00:23
10:49:06 Plans de coupe de la salle de conférence (3 plans) 00:00:15
10:49:21 EXTRAIT DU DISCOURS (en ANGLAIS) de Janez Potočnik, disant que Rio nous a certainement rapprochés du développpement durable, cela ne fait aucun doute, mais qu'il reste encore beaucoup à faire, notamment dans le domaine du financement innovant. 00:00:18
10:49:40 Drapeaux 00:00:04
10:49:44 Droits d'auteur 00:00:06
Service Audiovisuel
Commission européenne
ec.europa.eu/avservices
 
Conditions d'utilisation
© Commission européenne, 2014