Mer Atlantique partie 1

Type: Banque d'images [longue]   Référence: I-070578   Durée: 00:37:42  Lieu:
Fin de production: 28/07/2011
L'Union européenne est bordée d'océans et de mers. Elle compte au total 70 000 km de côtes. Près de la moitié des citoyens européens vivent à moins de 50 km de la mer. Les régions maritimes génèrent près de 40 % du PIB de l'UE, et 90 % du commerce extérieur de l'UE transite par la mer, ce qui est considérable. Dans ses propositions pour une réforme importante de la politique commune de la pêche de l'UE (PCP), la Commission européenne a défini une approche radicale de la gestion des pêches en Europe. Les plans visent à sécuriser les stocks de poissons et les moyens de subsistance des pêcheurs pour l'avenir tout en mettant fin à la surpêche et l'épuisement des stocks de poissons. La réforme va introduire une approche décentralisée à la pêche basée sur la gestion des pêches par région et par bassin maritime, va introduire des normes de meilleure gouvernance dans l'UE et au niveau international par le biais d'accords de pêche durable. Ce nouveau package est soumis au Parlement européen et au Conseil pour adoption selon la procédure législative ordinaire (codécision). La Commission vise à l'adoption et l'entrée en vigueur du nouveau cadre au 1er Janvier 2013. Plus tard cette année, la Commission prévoit de présenter un nouveau mécanisme de financement de la pêche et la politique maritime, en alignement avec le cadre financier pluriannuel. L'océan Atlantique est l'une des zones de pêche les plus importants de l'UE. La région du golfe de Gascogne et des côtes ibériques s'étend du sud de la Bretagne au sud de l'Espagne. Elle fait partie de l'axe reliant la Manche à la Méditerranée et à l’Afrique. Cette région constitue le berceau de la puissance maritime européenne.

La version linguistique originale est la seule faisant foi et elle prime en cas de divergence avec les versions traduites.
Version PDF

HEURE DESCRIPTION DUREE
00:00:00 Générique et titre 00:00:18
00:00:18 1. Ports de pêche: France et Espagne 00:03:24
00:00:18 Titre 00:00:10
00:00:28 Vues générales du port de Boulogne-sur-Mer, France (10 plans) Boulogne-sur-Mer est le premier port de pêche en France avec une flotte diversifiée de près de 150 bateaux et plus de 70 espèces débarquées et vendues à la criée journalière. Le port possède le label pôle compétitif national et accueille toutes les activités du secteur: de la prise à la transformation, la commercialisation et la distribution des produits de la mer, de la formation à la recherche et le développement. Avec plus de 140 entreprises enregistrées, il offre un service logistique de distribution et d'approvisionnement unique ainsi qu'une grande capacité pour l'entreposage frigorifique et le conditionnement de produits frais et surgelés. Chaque année, 380 000 tonnes de produits de la mer sont acheminés au port de Boulogne-sur-Mer. 00:00:51
00:01:19 Vues du port de Vigo, en Espagne (13 plans). Le port de pêche de Vigo est situé dans les deux marges du Ría de Vigo, comprend plusieurs types d'installations de pêche et s'étend sur les terres et les eaux de cinq municipalités (Vigo, Redondela, Vilaboa, Moaña y Cangas). Vigo est le plus grand port de pêche dans l'UE et depuis plusieurs décennies, il a été consolidé comme l'un des ports de pêche les plus importants du monde, accueillant ainsi la pêche principale et les centres de recherches océaniques de différentes administrations. Il est un cluster de pêche reconnu, un ensemble pluridisciplinaire d'entreprises interconnectées dans le secteur de la pêche. Dans les eaux du Port et du Ria de Vigo, il y a aussi une culture importante des espèces commercialement précieuses telles que le turbot, le bar, les huîtres, les moules, la sole et les crustacés. L'industrie de la pêche en Galice emploie (directement et indirectement) de près de 10% de la population de la région et les industries liées à la pêche en Galice produisent 8,9% du total des bénéfices parmi les entreprises galiciennes. En Galice, il y a environ 17.500 pêcheurs (40% du total du pays). 92,5% des bateaux de pêche galiciens font moins de 87 GT et constituent la flotte côtière. Les 7,5% restants, faisant plus de 87 GT, font partie la flotte d'eaux profondes et représentent 26% du total des emplois de pêche en Galice. 00:01:11
00:02:31 Le phare de Finisterre, sur la Côte de la Mort de Galice (4 plans) Finisterre est dit être le point le plus occidental de l'Espagne. Il est un point stratégique pour tous les navires naviguant dans la zone. 00:00:18
00:02:49 Un port de pêche de Guarda, à la frontière avec le Portugal (11 plans) Ceci est un village de pêcheurs typique dans la province de Pontevedra en Galice. Environ 30% de sa population vit directement ou indirectement de l'industrie de la pêche. 00:00:53
00:03:43 2. Pêche: France et Espagne 00:13:55
00:03:43 Titre 00:00:05
00:03:48 Voyage de pêche à bord de "La Frégate", le bateau quitte le port pendant la nuit et réalise la première prise (7 plans) "La Frégate" est un chalutier de taille moyenne avec un tonnage de 153 tonnes basé dans le port de Boulogne-sur-Mer. Le bateau quitte chaque lundi matin (vers 4h00) et revient au bout de 3 ou 4 jours pour livrer des prises au port de Boulogne. Son équipage trie et surgèle la prise à bord afin de la vendre plus tard à la criée de Boulogne. 00:00:55
00:04:43 L'équipage nettoie et trie la première prise pendant la nuit (9 plans) 00:00:16
00:05:00 Chambre de congélation (2 plans) 00:00:15
00:05:15 Le capitaine écrit dans le carnet de bord (2 plans) 00:00:08
00:05:24 La pêche tôt le matin (9 plans) 00:00:40
00:06:05 Tri des différentes espèces de poissons dans les bacs (12 plans) 00:00:35
00:06:40 Pêcheurs réparant les filets (4 plans) 00:00:24
00:07:05 Écrans de télévision dans la salle de contrôle montrant les différentes zones du bateau et le capitaine parlant à la radio (5 plans) 00:00:20
00:07:25 La salle des machines (3 plans) 00:00:10
00:07:35 Vues d'autres bateaux de pêche en mer (3 plans) 00:00:16
00:07:51 Voyage de pêche sur le «Quico Quatro" à Canido, près de Vigo en Espagne, le bateau quitte le port pendant la nuit (4 plans) - le "Quico Quatro" L'équipage est composé de trois personnes qui pêche chaque nuit dans les eaux proches du port de Vigo. Ils utilisent des trémails qui sont jetés dans la nuit et ramassés 24 heures plus tard. Les espèces typiques attrapées avec cette technique sont les rougets, turbot, bar, daurade, etc 00:00:14
00:08:06 Arrivée au port de Canido, près de Vigo, et dépôt des caisses de poissons dans une camionnette (4 plans) 00:00:08
00:08:14 La pêche de glands de mer dans les îles Cies, près de Vigo en Espagne; les pêcheurs arrivent au bateau et enfilent une combinaison sèche en néoprène et le l'équipement spécial nécessaire pour prendre les glands de mer dans les rochers (5 plans). C'est une espèce de glands de mer trouvée sur les rivages rocheux du nord-est de l'Océan Atlantique et spécialement, sur la côte galicienne. En raison de la difficulté et des risques associés à sa capture, il est considéré comme une délicatesse et son prix atteint souvent les 90 euros par kilogramme au marché. Julio Alonso a pêché des glands de mer depuis l'âge de 16 ans et maintenant son fils fait de même. Il y a des zones spécifiques désignées où les pêcheurs sont autorisés à capturer les glands de mer durant un nombre limité de jours de chaque mois et ce jusqu'à 17 heures (selon la saison). Julio Alonso est également le président de la communauté des pêcheurs de Vigo. 00:00:10
00:08:25 Les pêcheurs se rendent en bateau sur le site de pêche dans la partie rocheuse des îles Cies (2 plans) 00:00:04
00:08:29 Les pêcheurs capturent les glands de mer dans les rochers. Parfois, ils sont attachés par des cordes, pour éviter d'être emportés par les vagues. A la fin, ils trient les prises, séparant les petites des plus grandes pièces et préparant la marchandise pour la criée (19 plans) 00:01:27
00:09:57 L'inspecteur vérifie et scelle chaque sac, note les poids de chaque sac et transmet les informations au marché aux enchères (3 plans) À leur retour au port, tous les bateaux qui ont été pêché des glands de mer doivent se rendre au point d'inspection, à l'entrée des îles Cies, pour permettre à l'inspecteur de vérifier le poids total, tailles etc. L'inspecteur transmet les informations pour les glands de mer à la criée, où toutes les captures doivent être vendues. 00:00:12
00:10:10 Vue sur la criée des glands de mer à Cangas, qui est un petit village à côté de Vigo. Vues générales de la salle de marché où les pêcheurs trient leur prises, préparant des chariots pour la vente et les acheteurs vérifiant le produit (9 plans). La vente aux enchères a lieu chaque jour dans le village de Cangas vers 17h00, lorsque les pêcheurs ne sont plus autorisés à pêcher les glands de mer. 00:00:42
00:10:52 3. Aquaculture: Espagne, Ecosse 00:00:00
00:10:52 Titre 00:00:05
00:10:57 La ferme marine Stolt à Carnota, Galice en Espagne; vues extérieures des bassins à côté de la mer (3 plans) La ferme marine Stolt est le premier producteur mondial de turbots, commercialisés sous la marque Prodemar. Il a y neuf fermes, l'une en France, en Norvège et au Portugal et six en Galice, Espagne. Elle produit 4.000 tonnes de turbots par an, à part 50 tonnes de soles, 300 tonnes d'esturgeons et 10 tonnes de caviar. 00:00:14
00:11:12 Nourrissant le grand turbot dans la piscine extérieure près de la mer (6 plans) 00:00:10
00:11:23 Petits turbots dans les bassins; un employé agricole les nourrit (3 plans) 00:00:27
00:11:50 Les employés triant les turbots par taille et déplacant les plus grands vers un bassin plus grand (7 plans) 00:00:32
00:12:22 Usine de traitement: des employés nettoyant le turbot et préparant pour l'emballage final (10 plans) 00:00:51
00:13:13 La ferme d'élevage de saumon Marine Harvest à Glenfinnan en Ecosse; vues d'un salarié se rendant à la ferme d'élevage en bateau et nourrissant les petits saumons (13 plans). Marine Harvest est un leader mondial des fruits de mer, proposant du saumon d'élevage et fruits de mer transformés à ses clients sur plus de 70 marchés dans le monde entier. Marine Harvest fut le pionnier du saumon d'élevage à la fin des années 1960 en Norvège et en Ecosse. Le saumon de l'Atlantique en est le produit phare. C'est un poisson gras, riche en acides gras oméga-3, qui sont essentiels pour une bonne santé. Dans le lac d'eau douce à Glenfinnan en Ecosse, les bébés saumon sont élevés pendant environ 15 mois, jusqu'à ce qu'ils soient transférés dans les réservoirs d'eau de mer d'une autre ferme. 00:00:51
00:14:05 Arrivée des inspecteurs pour vérifier la taille et l'état général des poissons (6 plans) 00:00:31
00:14:36 Ferme d'élevage de saumon Loch Leven, en Ecosse. Dans cette ferme marine, les saumons vieillissent encore pendant 15 mois environ, avant d'être transférés à l'usine de traitement (9 plans) L'employé arrive par bateau et vérifie les poissons, les nourrit à la main et supervise aussi le processus d'alimentation automatique. 00:00:54
00:15:30 Caméras sous-marines montrant des images des réservoirs de poissons. C'est la salle de contrôle de Marine Harvest (6 plans) 00:00:27
00:15:57 Laboratoire de santé et de qualité des poissons. L'employé mixe de la chair de saumon et analyse de son contenu (10 plans) 00:00:39
00:16:37 Usine de transformation Fort William: des employés nettoient et conditionnent de gros saumons pour la vente (13 plans) 00:01:01
00:17:38 4. Transformation du poisson: France et Espagne 00:20:13
00:17:38 Titre 00:00:05
00:17:43 JP Maree, Port de Boulogne-sur-Mer, France. Vues extérieures de l'entreprise et l'usine de traitement où les employés reçoivent le poisson frais, le pèse, le nettoye, le filette et le conditionne pour la vente finale (20 plans) JP Maree est l'une des entreprises leader de traitement de poisson basée dans le pôle de pêche de Boulogne-sur-Mer. Avec 48 employés, elle traite 16 tonnes de produits dérivés du poisson chaque jour, pour atteindre des revenus annuels de 21 millions d'euros. Ses employés sont spécialisés dans filetage du poisson, saumon et de plusieurs types de poissons blancs débarqués par les bateaux de pêche de Boulogne-sur-Mer. 00:01:38
00:19:22 JC David, Port de Boulogne-sur-Mer, France. Cette entreprise est l'un des rares en France qui sale et fume les poissons de manière traditionnelle, inspirée directement par les Grecs et les Egyptiens, qui utilisaient le sel et la fumée pour conserver le poisson pendant plusieurs mois. Une fois que le poisson est débarqué et arrive à l'entreprise, il est salé manuellement et passe ensuite par le processus de fumage. Avec la méthode traditionnelle, les poissons (principalement le hareng de l'Atlantique) est exposé à la fumée froide (30° C), laissant le poisson mi-cuit, contrairement au fumage à chaud (60 à 80° C), qui fume et cuit le poisson en même temps. Les filets de harengs sont suspendus verticalement avec la peau pour un fumage lent dans un four chauffé au bois de chêne, de 24 à 48 heures, selon le type de poisson. Ce processus prend six fois plus longtemps que le fumage industriel. 00:00:06
00:19:42 Salage (7 plans) 00:00:34
00:20:17 Processus de fumer appliqué aux harengs et saumons de l'Atlantique (10 plans) 00:01:01
00:21:18 Des employés enlevant la peau une fois que le processus de fumage des harengs est terminé (5 plans) 00:00:28
00:21:47 Conditionnement (3 plans) 00:00:10
00:21:57 Vue extérieure de Unima, France. Depuis plus de 30 ans, le groupe Unima a été un pionnier dans l'industrie de la crevette. Employant 4000 personnes, Unima est le premier exportateur de crevettes de Madagascar avec un rendement annuel de 7500 tonnes de crevettes. Il a obtenu la certification de «Label Rouge», le premier jamais accordé à un producteur de crevettes pour certifier la qualité de ses produits. Le siège de la société se trouve à Boulogne-sur-Mer, France, où les crevettes arrivent de différents élevages de crevettes dans le monde, transformées et conditionnées pour être redistribuées sur les marchés mondiaux 00:00:05
00:22:03 Conditionnement de crevettes (9 plans) 00:00:42
00:22:46 Délices Océan, port de Boulogne-sur-Mer, France. Depuis sa création en 2003, Délices Océan offre une large gamme de produits de la mer pré-cuits, du saumon roulé farci (Délice au Saumon) à d'autres types de préparations de poissons. 00:00:05
00:22:52 Préparation des saucisses de poisson (5 plans) 00:00:25
00:23:17 Ligne de production où la saucisse de poisson est enveloppée dans des couches de saumon frais (11 plans) 00:00:50
00:24:07 Congélateur industriel, où les produits finis sont stockés à une température d'environ -20° C (3 plans) 00:00:17
00:24:25 Vue extérieure du siège de Fandicosta près de Vigo, Galice, Espagne. Fandicosta est l'un des plus importants groupes de transformation du poisson en Espagne. Aujourd'hui, il possède 24 bateaux congélateur qui opèrent dans différents sites de pêche à travers le monde. Elle commercialise une large gamme de produits poissioniers, notamment l'espadon, le thon, la morue, le merlu et le calmar. L'usine de transformation de la société s'étend sur plus de 25.000 m2, produisant 26.000 tonnes de poissons par an. 00:00:04
00:24:30 Usine de transformation près de Vigo, où le poisson est nettoyé et mis en boîtes avec de la glace (9 plans) 00:00:44
00:25:15 Ligne de traitement des calamars, l'un des produits phares de l'entreprise (7 plans) 00:00:36
00:25:51 Ligne de traitement du poisson congelé: les employés coupent des blocs de thon congelé et les tranchent (7 plans) 00:00:46
00:26:38 Conditionnement final et information nutritionnelle mise sur le dos du sac plastique (8 plans) 00:00:23
00:27:01 Congélateur (6 plans) 00:00:27
00:27:29 Vue extérieure de Mariscos Ria de Vigo, station de lavage pour palourdes. Cette société est spécialisée dans les palourdes et les coquillages. Une fois qu'ils reçoivent le produit frais, ils le nettoient avec une solution spéciale désinfectante pour tuer les éventelles bactéries et le conditionne pour la vente. 00:00:05
00:27:34 Vues de la ligne de production et des bassins où ils gardent les palourdes (16 plans) 00:01:00
00:28:34 5.Distribution et Vente: France et Espagne 00:00:00
00:28:34 Titre 00:00:05
00:28:39 Port de Boulogne-sur-Mer, France. Les bateaux de pêche débarquent les poissons dans le port, et les caisses de poisson frais dans la glace sont stockés dans des hangars refroidis jusqu'à la vente aux enchères commence (8 plans) 00:00:45
00:29:25 Enchères électroniques à Boulogne-sur-Mer: vue de la vente (9 plans) Le poisson est soit vendu aux enchères dans la salle des enchères, à 5h00 ou à 06h00, par internet en tant que stock flottant avant que le bateau arrive à quai ou directement du producteur au grossiste de poisson. Quatre-vingt entreprises (mareyeurs, poissonniers, saleurs, conditionneurs alimentaires, etc) sont homologuées comme acheteurs à la criée. La vente aux enchères a été informatisée depuis février 2008. Les transactions se font par un système de vente électronique. Le poisson est vendu par un système d'enchères horloge et à distance sur le stock flottant, en ligne. 00:00:33
00:29:59 Salle de distribution où les produits de poisson sont préparés pour la distribution sur le marché intérieur ou préparés pour l'exportation: préparation de commandes, chargement des camions (12 plans) 00:01:13
00:31:12 Port de Vigo, Galice, Espagne. Arrivée des bateaux de pêche et débarquement de la prise (25 plans) Le bateau à quai a pêché dans les eaux mauritaniennes pendant environ 6 semaines. Cette fois, les prises principales sont différentes espèces de requins (le requin bleu, notamment) et l'espadon. Les ailerons de requin atteignent un prix élevé, jusqu'à 500 euros le kilo, tandis que la viande de requin se vend pour moins de 7 euros le kilo. Les ailerons sont envoyés vers les marchés chinois et japonais, où la soupe d'ailerons de requin est considérée comme une «delicatesse» et où lui a été attribuée des pouvoirs aphrodisiaques. En Europe, le "collage de requin» (la pratique de la coupe des nageoires du requin et le rejetant à la mer) est interdit, mais de nombreux pays en développement le pratiquent encore. 00:02:18
00:33:31 Dépôt où les requins et les espadons sont empilés avant le début de la criée (9 plans) 00:00:43
00:34:14 Enchères de la grosse prise (10 plans) Il s'agit d'une vente aux enchères traditionnelle, avec le commissaire annonçant le prix décroissant jusqu'à ce qu'un acheteur fasse un signe indiquant qu'il veut acheter à ce prix. 00:00:24
00:37:05 Conxemar International Sea-Food Fair: vues extérieures et vues des différents stands commerciaux (8 plans) Conxemar est l'Association espagnole des Grossistes, Importateurs, Fabricants et Exportateurs de produits de poisson. Pendant sa foire annuelle à Vigo, plus de 250 entreprises du secteur, venant de partout dans le monde, promouvoient ses produits et tentent de conclure des accords pour étendre leurs activités. 00:00:37
00:37:42 Droits d'auteur 00:00:09
Service Audiovisuel
Commission européenne
ec.europa.eu/avservices
 
Conditions d'utilisation
© Commission européenne, 2015