Extraits de la conférence de presse de Máire Geoghegan-Quinn sur la présentation du dernier tableau de bord sur les investissements dans la R&D

Type: Conférence de presse - résumé   Référence: I-075585   Durée: 10:02:32  Lieu:
Fin de production: 06/12/2012   Première transmission: 06/12/2012
Le 6 décembre 2012, Máire Geoghegan-Quinn, membre de la CE chargée de la Recherche, de l'Innovation et de la Science, a tenu une conférence de presse sur les principales conclusions de l'édition 2012 du "tableau de bord de l'UE sur les investissements en R&D industrielle" de la Commission européenne concernant les 1500 plus gros investisseurs mondiaux en matière de R&D.

La version linguistique originale est la seule faisant foi et elle prime en cas de divergence avec les versions traduites.
Version PDF

HEURE DESCRIPTION DUREE
10:00:00 Titre 00:00:05
10:00:05 Arrivée de Máire Geoghegan-Quinn, membre de la CE chargée de la Recherche, de l'Innovation et de la Science, à la conférence de presse 00:00:04
10:00:09 Extrait du discours (en ANGLAIS) de Máire Geoghegan-Quinn: Un classement publié aujourd'hui par la Commission européenne montre très clairement que les entreprises européennes considèrent que leur compétitivité future réside dans la recherche et l'innovation et qu'elles ont agi selon cette conviction. En 2011, les principales entreprises établies dans l'UE ont augmenté leurs dépenses mondiales en R&D de 8,9 %. Cela représente une nouvelle amélioration par rapport à la hausse de 6,1 % enregistrée l'an dernier, plaçant ainsi les entreprises européennes au-dessus de la moyenne mondiale de 7,6 % de croissance et les rapprochant fortement des grandes entreprises américaines, à 9 %. 00:00:36
10:00:46 Journaliste au travail 00:00:03
10:00:49 Extrait du discours (en ANGLAIS) de Máire Geoghegan-Quinn: L'année dernière, les 405 entreprises établies dans l'UE figurant sur la liste ont dépensé 144 milliards d'euros en R&D. Seuls les États-Unis affichent des chiffres plus élevés. Le constructeur automobile japonais Toyota figure en tête du classement tandis que la première entreprise européenne est également un constructeur automobile: Volkswagen arrive en troisième position avec un investissement de 7,2 milliards d'euros l'an dernier. 00:00:27
10:01:17 Plan de coupe d'une caméra 00:00:03
10:01:20 Extrait du discours (en ANGLAIS) de Máire Geoghegan-Quinn: Maintenir les dépenses en R&D aux niveaux actuels ne suffit pas pour créer de la croissance et des emplois en Europe. Une augmentation de 2,01 % à 2,03 % est insuffisante pour espérer atteindre 3 % d'ici 2020 et nous maintenir ainsi au niveau de la concurrence mondiale. Le problème est qu'en termes de financement public de la recherche, nous risquons une dangereuse stagnation. 00:00:31
10:01:51 Plan de coupe du public 00:00:03
10:01:54 Extrait du discours (en ANGLAIS) de Máire Geoghegan-Quinn: Si nous voulons maintenir le haut niveau d'ambition actuel du secteur privé ou placer la barre encore plus haut, nous devons augmenter les investissements du secteur public tant à l'échelle nationale qu'européenne. Si les entreprises augmentent leurs investissements dans la R&D, c'est en raison de la crise, et non pas malgré elle. Elles savent que pour elles, c'est une question de survie. Les dirigeants européens doivent en venir à la même conclusion. La Commission a décidé que nous devions investir davantage dans la recherche et l'innovation au niveau de l'UE et a ainsi proposé d'allouer 80 milliards d'euros pour le prochain budget de l'UE. 00:00:37
10:02:32 Départ de Máire Geoghegan-Quinn 00:00:04
Service Audiovisuel
Commission européenne
ec.europa.eu/avservices
 
Conditions d'utilisation
© Commission européenne, 2014