Ce site a été archivé le  29/01/2013
29/01/2013

Outils d'accessibilité

European Commission flag

Commission européenne

EU and you

Commission européenne - EU and you

Service tools

Language selector

Navigation path

  • Droits des passagers

De nouveaux droits pour les passagers

Les personnes qui voyagent sur les lignes ferroviaires et maritimes de l’UE ont désormais droit à des informations, à une assistance et à une indemnisation en cas de retard, comme c’est déjà le cas pour les passagers aériens

Vous avez déjà eu à subir les désagréments d’une annulation de train? Vous avez déjà éprouvé des difficultés en aidant un parent âgé à monter la passerelle d’un bateau? Ou peut-être étiez-vous l’une de ces nombreuses personnes dont le vol a été suspendu au printemps dernier en raison du nuage de cendres volcaniques?

Pendant l’année, l’UE a renforcé les droits des passagers en introduisant de nouvelles règles sur le voyage en train et en bateau — largement inspirées des droits conférés aux passagers aériens il y a quelques années. Une législation couvrant le voyage en autobus et en autocar est également en préparation.

Désormais, lorsque les passagers seront confrontés à un retard, ils n’auront plus à se démener pour tenter d’obtenir des renseignements. Ils disposent aujourd’hui d’un droit à l’information et peuvent exiger des explications de la part de la société de transport avec laquelle ils sont censés voyager. Les passagers handicapés ou à mobilité réduite ont également le droit à une attention particulière.

Les nouvelles règles incluent aussi le droit à une indemnisation lorsque le voyage est retardé ou annulé — à moins que ce retard ou cette annulation ne découle de circonstances extraordinaires échappant au contrôle de la société.

Le nuage de cendres volcaniques qui a perturbé le ciel aérien au printemps 2010 a clairement démontré l’importance de ces droits. Les passagers aériens ont pu faire valoir leurs droits à une indemnisation et à une assistance, y compris pour couvrir les frais d’hôtel et de repas encourus pendant qu’ils attendaient leur vol.