archived on 2013/01/01
01/01/2013

Chemin de navigation

Left navigation

Porter la voix des plus vulnérables

Venir en aide aux populations dans le besoin partout dans le monde est la priorité absolue du Département d'Aide humanitaire et de Protection civile de la Commission européenne (ECHO).

Au quotidien, ECHO aide des millions de personnes en situation de crise grâce à ses partenaires qui distribuent sur place de l'eau, de la nourriture et des services de bases. ECHO est également actif dans les plus hautes sphères, se faisant le porte-parole des plus vulnérables. Les conférences de haut-niveau regroupant des chefs d'Etat et de hauts officiels servent de plateforme à ECHO pour faire entendre la voix des populations dans le besoin.

Partout dans le monde, la Commission européenne répète, inlassablement, la nécessité d'un accès total et indépendant pour que les travailleurs humanitaires puissent faire leur travail et attendre ceux qui en ont besoin. Les victimes de catastrophes naturelles, les personnes déplacées dans leur propre pays et les victimes de conflits ont toutes droit à la protection et à l'assistance internationale: l'objectif de la Commission européenne est de faire entendre, haut et fort, la voix de ceux qui souffrent.

La Commission européenne accorde également une attention particulière aux victimes de crises oubliés, ces crises qui durent et ne se résolvent pas et qui n'attirent plus l'attention internationale. 15% du budget annuel d'ECHO est réservé à ces crises oubliées, qui sont négligées par la communauté humanitaire et internationale. Ces conflits concernent souvent une minorité opprimée, des réfugiés, des personnes déplacées par la violence ou les conflits armées, comme au Bangladesh, au Myanmar, en Colombie, en Algérie, en République Centre-africaine, au Népal, en Inde, en République Démocratique du Congo, au Soudan ou au Sri-Lanka.

Pour en savoir plus sur les crises oubliées...



  • Regardez ce clip qui résume 20 ans de solidarité européenne envers ceux qui en ont besoin.