This site has been archived on (2014/11/01)
01/11/14

Chemin de navigation

Sommet du G8: promouvoir l'équité dans le monde grâce au commerce, à la fiscalité et à la transparence

© EU

En prévision du sommet du G8 de 2013 qui se tiendra en Irlande du Nord (Royaume-Uni), le président Barroso expose le point de vue de l'UE sur les principaux sujets à l'ordre du jour.

Le sommet du G8 qui se tiendra à Lough Erne, en Irlande du Nord, les 17 et 18 juin comporte trois axes prioritaires : le commerce et l'économie, la fiscalité et la transparence.

Le président présente son point de vue sur ces grandes questions dans le magazine du sommet publié par le Groupe de recherche sur le G8 de l'Université de Toronto.

Concernant le commerce, le président Barroso souligne le fait que les accords commerciaux bilatéraux de l'UE constituent un "tremplin" vers l'élargissement du commerce multilatéral mondial. Il note que l'UE a toujours ardemment défendu et promu le libre-échange et les échanges multilatéraux. Par exemple, l'UE est pleinement engagée avec ses partenaires afin de conclure un accord de facilitation des échanges de l'OMC qui aurait d'énormes répercussions positives pour les pays en développement et les moins avancés.

"Le sommet du G8 devrait prôner un tel accord et, avec le G20, donner l'impulsion politique nécessaire pour le conclure lors de la réunion ministérielle de l'OMC qui se tiendra à Bali en décembre. Ce G8 doit également soutenir et définir les actions visant à renforcer les échanges commerciaux en Afrique, par exemple en abaissant les coûts des échanges, en stimulant le financement des infrastructures et en améliorant la coordination du soutien", a indiqué le président Barroso dans l'article.

Dans le domaine de la fiscalité, le président Barroso se félicite vivement de la volonté des membres du G8 d'unir leurs forces et de collaborer plus efficacement afin de lutter contre la fraude et l'évasion fiscales en Europe et dans le monde.

Dans l'UE, des mesures communes sont prises en matière d'échange d'informations, de paradis fiscaux et de planification fiscale agressive. Le président Barroso a décrit le sommet du G8 comme une excellente occasion d'insuffler un nouvel élan au niveau mondial.

"L'UE soutiendra résolument un effort commun en faveur d'une nouvelle norme multilatérale dans le cadre de l'Organisation de coopération et de développement économiques. Nous pensons que notre directive sur la fiscalité de l'épargne peut constituer une référence importante dans ce domaine", a déclaré le président.

Et concernant la transparence, le président Barroso souligne l'actualisation de la directive de l'UE sur la transparence et de la directive comptable qui font de l'UE un pionnier mondial de la législation sur la transparence dans les industries extractives – telles que le secteur minier – et la sylviculture. Il exhorte également d'autres pays à se joindre à l'effort mondial visant à rallier l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives.

Il note que la transparence doit aussi être renforcée dans le domaine foncier en réclamant la mise en œuvre des Directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, aux pêches et aux forêts que le comité de la sécurité alimentaire mondiale a approuvées en mai 2012.

Lire l'intégralité de l'article

Lire l'intégralité du magazine du groupe de recherche sur le G8 de l'Université de Toronto

Lire la déclaration du président Barroso à l'issue de sa rencontre avec le Secrétaire général de l'OCDE Gurría, le 13 juin 2013

Voir la déclaration du président Barroso à l'issue de sa rencontre avec le Secrétaire général de l'OCDE Gurría, le 13 juin 2013

En savoir plus sur l'UE au sommet du G8