This site has been archived on (2014/11/01)
01/11/14

Chemin de navigation

Discussion avec le premier ministre Orbán sur le CFP et les relations bilatérales

Viktor Orbán © EU

Lors d'une réunion avec le premier ministre hongrois Viktor Orbán mercredi, le président Barroso a abordé le Conseil européen à venir les 7 et 8 février, les négociations sur le budget pluriannuel de l'UE et les évolutions récentes concernant les relations entre la Commission et la Hongrie.

"Le premier ministre et moi-même avons convenu qu'il est essentiel pour l'avenir de l'Union européenne de parvenir à un accord adéquat à l'issue de ce deuxième cycle de discussions [sur le budget]", a déclaré le président Barroso. Il a rappelé que le budget de l'UE faisait partie intégrante de la stratégie globale de l'Europe destinée à affronter la crise économique et qu'il s'agissait d'un instrument essentiel pour la croissance, l'investissement et la solidarité.

Concernant les relations entre la Commission européenne et la Hongrie, le président Barroso a déclaré: "Nous avons coopéré de manière très satisfaisante sur les questions juridiques qui violaient le droit européen et qui avaient provoqué une certaine inquiétude au sein de la Commission. Je suis heureux de voir qu'étape par étape et cas par cas, nous trouvons des solutions."

Il a particulièrement salué les autorités hongroises pour avoir réagi rapidement à l'arrêt de la Cour européenne de justice concernant l'âge de la retraite des juges. Le nouveau projet de loi a été soumis à la Commission dans les délais convenus et il est désormais en cours d'examen. Le président s'est dit convaincu que, grâce à une étroite collaboration tout au long du processus, ce dossier peut être clos dans un avenir proche.

Lire l'intégralité de la déclaration du président

Voir la vidéo