Ce site a été archivé le 31/10/14
31/10/14

Chemin de navigation

REGION DE LA SEMAINE:

La Croatie

Croatia

24/05/2012

Le Commissaire Hahn sera en Croatie les 24 et 25 mai pour rencontrer les nouveaux responsables nationaux élus en décembre 2011: le président, le Premier ministre et les membres du gouvernement, ainsi que les membres du Parlement. Étant donné que la Croatie va probablement entrer dans l’UE en juillet 2013 et que la période de programmation en cours va de 2007 à 2013, elle pourra bénéficier de plein droit de l’actuelle politique de cohésion pendant 6 mois.

Le Commissaire va donc encourager la Croatie à poursuivre la préparation des futurs programmes de la politique de cohésion auxquels le pays aura accès après son adhésion à l’UE, et l’inciter en même temps à accélérer la mise en œuvre des projets qui reçoivent actuellement une aide. Il visitera aussi des projets cofinancés par l’UE, notamment la gare ferroviaire principale de Zagreb.

 

Quelles sont les priorités du pays?

Le PIB par habitant de la Croatie est actuellement de 64 % de la moyenne de l’UE. Le pays compte 4,3 millions d’habitants. La Croatie présente une économie de marché stable. Elle a été fortement affectée par la crise économique mais la solidité de son secteur bancaire et ses importantes réserves étrangères ont atténué cet impact.

Pour accroître sa compétitivité, le pays devra à tout prix mettre en place des réformes structurelles plus performantes et adopter une stratégie fiscale crédible à moyen terme.

 

Quelle est la contribution apportée par la politique régionale de l’UE?


Avant son entrée dans l’UE, la Croatie recevra une aide au titre de l’instrument d’aide à la préadhésion (IAP). Les programmes de l’IAP portent sur cinq éléments: la transition et le renforcement des institutions, le développement régional, la coopération régionale et transfrontalière, le développement des ressources humaines et le développement rural. Ces programmes, qui fonctionnement de façon similaire à ceux de la politique régionale européenne, donnent à la Croatie une occasion d’«apprentissage par la pratique». Ils représentent une aide annuelle de quelque 150 millions d’euros.

  • Le programme pour l'environnement aide le pays à tirer le meilleur parti possible de ses maigres ressources disponibles pour la gestion de l’eau et des déchets. Il aide aussi la Croatie à se conformer à la législation environnementale européenne.
  • Le programme pour le transport centre ses priorités sur le raccordement des routes nationales au réseau transeuropéen de transport (RTE-T).
  • Le programme pour la compétitivité régionale aide à promouvoir la compétitivité et à harmoniser le développement régional. Il s’adresse principalement aux petites et moyennes entreprises (PME).

    La Croatie participe aussi à des programmes transfrontaliers avec la Slovenie et la Hongrie ainsi qu'à la Stratégie européenne pour la région du Danube.

     

    Exemples de projets



    • Remplacement du système de signalisation et d’enclenchement à la gare ferroviaire principale de Zagreb: Contribution de l’UE: 9 898 046 EUR

      Ce projet recevra la visite du Commissaire Hahn. En raison des mauvaises conditions du système de signalisation, la vitesse à la gare principale de Zagreb est limitée à 30 km/h. Il faudra remplacer le système d’enclenchement, vétuste et en mauvais état, avant d’entreprendre les travaux de reconstruction des voies ou des quais. Par conséquent, ce projet correspond uniquement à la première phase de reconstruction de la gare principale de Zagreb. Il consiste principalement à moderniser les systèmes de signalisation et d’enclenchement.

    • La griotte de Marasca, un ingrédient alimentaire fonctionnel: Contribution de l’UE: 484 231 EUR

      Ce projet recevra également la visite du Commissaire Hahn. Il est dirigé par le Centre de technologie nutritionnelle et de biotechnologie de Zadar, qui a reconnu que la griotte de Marasca, une variété autochtone de Croatie, présentait en plus de ses propriétés gastronomiques de nombreuses vertus médicinales, notamment des propriétés anti-inflammatoires et une forte teneur en antioxydants stimulant la régénération cellulaire. Les fonds accordés au titre de l’IPA aident à financer le développement de deux nouveaux produits à base de griottes de Marasca: le fruit lyophilisé et déshydraté. Non seulement ce projet a permis d’initier des recherches scientifiques, mais ses résultats auront des impacts économiques positifs dans la région. En effet, l’utilisation de la griotte de Marasca dans l’industrie alimentaire incitera à nouveau les producteurs locaux à cultiver cette variété de cerises.

    • Amélioration du réseau d'eau potable et du réseau d'égouts et construction d'une station d'épuration des eaux résiduaires dans la ville de Drniš:
      Contribution de l’UE: 4 746 960 EUR

      Ce projet vise principalement à améliorer et moderniser le réseau d’eau potable pour garantir la fonctionnalité de l’ensemble du système et réduire les pertes d’eau à un niveau acceptable (moins de 25 % contre plus de 48 %), ainsi qu’à raccorder 3 860 nouveaux habitants de Drniš au réseau d’égouts de la ville. La consommation d’énergie pour le pompage sera réduite et le réseau d’égouts existant sera modernisé, ce qui permettra de gérer les installations de façon plus efficace. Enfin, ce projet contribue à la mise en œuvre de l’acquis de l’UE, notamment la directive sur le traitement des eaux urbaines résiduaires.

    • Parc technologique / BISC Nova Gradiška Contribution de l’UE: 800 000 EUR

      Le conté de Brod-Posavina, l’un des moins développés de Croatie, aura la chance d’accueillir un parc technologique à Nova Gradiška. Ce parc entend promouvoir la compétitivité dans la région et créer ainsi croissance et emplois. Il permettra aux petites et moyennes entreprises du conté de résoudre en un seul endroit, en collaboration avec des instituts scientifiques et de recherche, tous leurs problèmes concernant la production, la conception, les aspects juridiques et financiers, la direction ou d’autres difficultés propres aux entreprises. Outre les petites et moyennes entreprises, les artisans, les employés, les stagiaires et les étudiants pourront aussi bénéficier du parc technologique de Nova Gradiška, qui leur offrira des possibilités d’études et de formation.

     

    Informations complémentaires