Une stratégie médiatique proactive pour lutter contre la fraude au sein de l’UE

OLAF/10/12 Bruxelles/Budapest, le 15 Octobre 2010

Dixième séminaire du réseau de communicateurs anti fraude de l’OLAF (OAFCN) à Budapest du 13 au 15 octobre

Les «stratégies médiatiques proactives pour promouvoir les messages anti fraude à l'échelon de l'UE», tel était le sujet du séminaire de deux jours du réseau de communicateurs anti fraude de l’OLAF (OAFCN), qui a pris fin aujourd’hui. Cet événement, organisé par l’Office européen de lutte anti fraude (OLAF), en coopération avec la brigade douanière et financière hongroise, s’est tenu à Budapest.

Le séminaire de cette année, le 10e d’une série de conférences de l’OAFCN sur un seul et même thème «prévenir la fraude par l’information du public» était axé sur les modes de mise en œuvre des stratégies médiatiques proactives dans différents pays.

Ce séminaire a vu agents de presse et journalistes discuter des objectifs et des méthodes d'une stratégie proactive, sous l'angle particulier de la lutte transfrontalière contre la fraude et la corruption. Les membres de l’OAFCN ont échangé les expériences des agences nationales et internationales de lutte contre la fraude et donné des exemples d'activités médiatiques proactives efficaces.

«La Brigade douanière et financière hongroise, les membres de l’OAFCN et les partenaires nationaux de l’OLAF ont tous un intérêt en commun, celui de protéger l’argent du contribuable européen et de lutter contre la fraude», a déclaré le commissaire et lieutenant général József Béndek, chef de la brigade douanière et financière hongroise, dans son discours d'ouverture.

«Nul d'entre nous n'ignore que la communication, en particulier avec la population, est essentielle dans les efforts visant à décourager et prévenir les fraudes et irrégularités au sein de l'UE. Nous devons sensibiliser les citoyens à ces questions cruciales et stimuler le débat au sein de la population. Fondé il y a près de 10 ans, l'OAFCN s'est avéré être un réseau important précisément pour ces raisons. Il est parvenu à favoriser la coopération entre les organisations de lutte contre la fraude et a assuré la coordination de nombreuses activités conjointes de communication très utiles», a déclaré Nicholas Ilett, directeur général f.f. de l’OLAF.

OAFCN

Créé en 2001, le réseau de communicateurs anti fraude de l’OLAF (OAFCN) réunit des porte parole et des responsables de l’information et de la communication issus de l’OLAF et de ses services partenaires (police, douanes, autorités judiciaires, etc.) des États membres de l’UE. En 2005, il a été enregistré en tant que groupe d’experts officiel au service de la Commission. L’OAFCN joue un rôle central dans la sensibilisation de la population à la menace de fraude contre les intérêts financiers de l'UE, ainsi qu'aux efforts des services d’enquête nationaux et européens afin de lutter contre ce phénomène. Conformément à son principe directeur «mieux vaut prévenir que guérir», l’OAFCN a pour objectif premier de prévenir la fraude en garantissant la libre circulation des informations.

OLAF

L'OLAF (Office européen de lutte anti fraude) a pour mission de protéger les intérêts financiers de l’Union européenne et de lutter contre la fraude, la corruption et toute autre activité illégale, y compris au sein des institutions européennes. En accomplissant sa mission de façon responsable, transparente et économiquement efficace, l'OLAF entend fournir un service de qualité aux citoyens européens.

Brigade douanière et financière hongroise
Les tâches de l'administration douanière hongroise sont effectuées par la brigade douanière et financière nationale. L’une de ses principales missions est de fournir des ressources budgétaires à l'État, de procéder au contrôle douanier des biens et des passagers qui franchissent les frontières nationales, ainsi que d'imposer et de percevoir les droits de douanes et autres taxes. La brigade douanière et financière joue un rôle déterminant en matière de répression et de prévention de la criminalité, ainsi que de lutte contre le blanchiment d'argent, le terrorisme international, le trafic de drogues et la contrebande d'alcool et de cigarettes. Les activités de la brigade douanière et financière consistent à détecter et enquêter sur les violations de la législation financière et douanière qui relèvent de sa compétence, notamment les enquêtes pénales urgentes.

Pavel BOŘKOVEC
Chef d'Unité "Porte-parole, Communication et Relations publiques"
Office européen de lutte anti fraude (OLAF)
Rue Joseph II, 30 B-1049 Bruxelles (Belgique)
Tél: +32 2 296 72 00
Fax: +32 2 2998101
E-mail: olaf-press@ec.europa.eu

Colonel Jenő SIPOS
Porte-parole
Brigade douanière et financière hongroise
Tél.: +36 1 456 95 68
E-mail: sipos.jeno@vam.gov.hu
http://vam.gov.hu

Print versionDecrease textIncrease text
Agenda
Dernière mise à jour : 02/05/2012