L'OLAF renforce sa coopération avec le «U.S. Bureau of Alcohol, Tobacco, Firearms and Explosives» (ATF)

OLAF /10/01 Bruxelles, le 18 janvier 2010

L'OLAF, l'Office de lutte antifraude de la Commission européenne, et l'ATF, le service chargé de faire appliquer aux États-Unis la législation sur l'alcool, le tabac, les armes à feu et les explosifs, ont signé aujourd'hui un accord visant à renforcer la coopération entre les deux organisations et à intensifier la lutte contre la criminalité organisée internationale.

«Nous entretenons déjà d'excellentes relations de travail avec les services répressifs aux États-Unis», a déclaré M. Ian Walton, qui est à la tête de la direction «Enquêtes et opérations II» et qui a signé l'accord de coopération au nom de l'OLAF. «Aujourd'hui, nous avons donné un caractère formel à nos relations avec l'ATF et nous comptons bien avoir une coopération encore plus étroite à l'avenir. L'OLAF et l'ATF ont un certain nombre de domaines d'intérêt communs, que nous allons traiter ensemble.»

Cet accord de coopération expose la base des relations de travail entre l'OLAF et l'ATF en matière de lutte contre le commerce illicite des produits du tabac.

«Cet accord montre notre engagement conjoint dans la lutte contre la criminalité organisée au niveau international. Nous sommes très heureux d'avoir l'OLAF comme partenaire», a indiqué M. James E. McDermond, directeur adjoint de l'ATF, lors de la cérémonie de signature à Bruxelles.

Selon les statistiques les plus récentes dont on dispose, 5,3 milliards de cigarettes de contrebande ont été saisies par les autorités de police dans toute l'UE en 2008, et plusieurs milliards d'euros en recettes douanières et fiscales échappent chaque année à l'UE et aux États membres au profit des contrebandiers. L'OLAF dispose d'un «Task Group» spécial, groupe de travail chargé spécifiquement de la lutte contre la contrebande et la contrefaçon de cigarettes dans l'UE.

L'ATF est un service répressif qui relève du département de la justice des États-Unis. Installé à Washington, il compte 25 bureaux locaux aux États-Unis et plus de 2 500 agents spéciaux, dont le travail consiste notamment à enquêter sur le détournement des produits du tabac. Aux États-Unis, le gouvernement fédéral et les gouvernements des États fédérés estiment que le détournement du tabac représente chaque année un manque à percevoir de plus de 5 milliards d'USD en recettes d'accises.

Agnes HORVATH
Chef d'unité (ff.) – Porte-parole, communication et relations publiques

Commission européenne
Office européen de lutte antifraude (OLAF)

Bureau: J30 01/20
rue Joseph II, 30 B-1049 Bruxelles (Belgique)
Téléphone: +32 2 2984480
Mobile: +32 498 84480
Télécopieur: +32 2 2998101
Courriel: agnes.horvath@ec.europa.eu

Print versionDecrease textIncrease text
Agenda
Dernière mise à jour : 02/05/2012