UN AGENT DE L'OLAF BASE EN CHINE

OLAF /08/09 Bruxelles, le 16 septembre 2008

Un agent de l'Office européen de lutte antifraude (OLAF) a été affecté à Pékin. Cette affectation du fonctionnaire renforcera la protection des intérêts financiers de l'UE et facilitera la coopération internationale avec les autorités chinoises. Le représentant de l'OLAF apportera son soutien aux activités de lutte contre la contrebande et la contrefaçon, principalement en ce qui concerne les cigarettes.

"C'est un grand pas en avant dans la coopération internationale contre la fraude" a déclaré M. Franz-Hermann Brüner, directeur général de l'OLAF, à Bruxelles. "Notre présence dans l'une des régions les plus dynamiques donnera un élan supplémentaire à l'efficacité de l'OLAF dans la lutte contre les activités de contrebande et de contrefaçon", a-t-il ajouté. Il a finalement indiqué que l'OLAF était prêt à envoyer des agents dans d'autres régions clés à l'avenir.

Ces dernières années, le nombre de cigarettes sur le marché noir de l'UE provenant de Chine a sensiblement augmenté, ce qui a conduit l'Office européen de lutte antifraude à prendre cette mesure inédite. La présence d'un agent de l'OLAF en Chine assurera des contacts quotidiens avec les autorités chinoises chargées du maintien de l'ordre et permettra de fournir des renseignements précieux aux enquêteurs de l'OLAF et à leurs collègues dans les États membres. Le fait que l'OLAF soit présent sur le terrain sera d'une grande utilité à l'Office dans le contexte de ses enquêtes complexes et internationales en matière de fraudes, et contribuera à la mise en Ĺ“uvre des accords conclus par la Commission européenne et 26 États membres avec Philip Morris International et Japan Tobacco International dans la lutte contre la contrebande et la contrefaçon.

Le fonctionnaire passera 4 ans à Pékin et sera intégré dans la délégation de la Commission européenne mais il fera directement rapport à l'OLAF sur les questions opérationnelles. C'est la troisième fois que des agents de l'OLAF sont envoyés travailler à l'étranger; toutes les affectations précédentes à l'extérieur de Bruxelles concernaient des pays qui étaient alors candidats à l'adhésion (Pologne, Roumanie, Bulgarie).

Jörg Wojahn
Porte-parole adjoint de l'Office européen de lutte antifraude (OLAF)

Tél : +32 (0)2 296.54.25
Fax : +32 (0)2 299.81.01
olaf-press@ec.europa.eu

OLAF sur YouTube

Print versionDecrease textIncrease text
Agenda
Dernière mise à jour : 02/05/2012