LE DIRECTEUR GENERAL DE L'OLAF EN VISITE EN BULGARIE

OLAF/08/08 Bruxelles, le 21 août 2008

Dans le cadre d'une mission technique, une délégation de l'Office européen de lutte antifraude (OLAF), avec à sa tête son directeur général, M. Franz-Hermann Brüner, est en visite en Bulgarie aujourd'hui et demain. Cette délégation va rencontrer des hauts représentants du gouvernement et des autorités judiciaires bulgares.

Avant de se rendre à Sofia, M. Franz-Hermann Brüner, directeur général de l'OLAF, a déclaré: «Nous allons examiner avec les autorités bulgares les mesures à prendre pour lutter plus efficacement contre la fraude et la corruption au détriment des intérêts financiers de l'UE en Bulgarie.» Il a en outre expliqué ceci: «Notre message aux autorités bulgares est clair: certains changements ont eu lieu, nous attendons à présent des résultats.» M. Brüner a ajouté: «La lutte contre la fraude et la corruption en Bulgarie doit nous apporter des résultats clairs et tangibles, tant dans les procédures judiciaires qu'en matière de récupération des fonds.» Et de conclure: «Nous allons en particulier souligner la nécessité d'une coopération entre les autorités bulgares et l'OLAF qui soit étroite et fondée sur la confiance

Cette visite s'inscrit dans le cadre des activités opérationnelles habituelles de l'OLAF en matière de lutte contre la fraude et la corruption au détriment des intérêts financiers de l'UE. Parmi ces activités figurent des missions dans les États membres au cours d'enquêtes spécifiques ainsi que des réunions auxquelles participent des représentants de l'OLAF et des autorités des États membres.

La délégation de l'OLAF, qui se rend à Sofia à la suite de l'invitation de la vice-premier ministre chargé de la gestion des fonds de l'UE, rencontrera des hauts représentants du gouvernement et des autorités judiciaires bulgares.

Contexte

Le 23 juillet 2008, la Commission européenne a adopté des rapportsToutes les traductions. sur la gestion des fonds de l'UE en BulgarieToutes les traductions. pdf et sur les progrès réalisés par la Bulgarie au titre du mécanisme de coopération et de vérificationToutes les traductions. pdf. Il ressort de ces rapports que la Bulgarie rencontre de sérieuses difficultés dans la mise en Ĺ“uvre de plusieurs programmes financés par l'UE et que le pays doit encore démontrer que des structures permettant une gestion financière rigoureuse sont en place et fonctionnent efficacement. Ses capacités administratives sont encore faibles et de graves allégations d’irrégularités circulent, alors que des soupçons de fraude et de conflits d'intérêt planent dans le cadre de l'attribution des marchés. Les enquêtes menées par l’OLAF concernant la gestion des fonds de l'UE par les autorités bulgares ont conduit à la suspension temporaire du versement de l’aide de préadhésion et au gel des paiements au titre de plusieurs autres instruments financiers. Ces rapports ont également conclu qu'en dépit des efforts consacrés à la mise en place des institutions nécessaires et à l'instauration des procédures et processus requis, les maigres résultats obtenus à ce jour ne permettent pas de conclure au bon fonctionnement du système.

Jörg Wojahn
Porte-parole adjoint de l'Office européen de lutte antifraude (OLAF)

Tél : +32 (0)2 296.54.25
Fax : +32 (0)2 299.81.01
olaf-press@ec.europa.eu

OLAF sur YouTube

Print versionDecrease textIncrease text
Agenda
Dernière mise à jour : 19/09/2014