EUROJUST ET L’OLAF ONT PRIS PART A UNE CONFERENCE SUR LE RENFORCEMENT DE LA COOPERATION

OLAF/08/02 Bruxelles, le 7 mars 2008

Communiqué de presse conjoint OLAF AND EUROJUST

Eurojust et l’OLAF ont échangé leurs points de vue lors d’une conférence conjointe sur le renforcement de la coordination et de la coopération dans la lutte contre la fraude financière.

Réunis pour une rencontre de deux jours à La Haye, les membres nationaux d’Eurojust, des fonctionnaires de l'Office européen de lutte antifraude (OLAF) et des professionnels de la justice de toute l'Europe ont examiné les façons de mieux utiliser le savoir-faire et les ressources des deux organisations. La réflexion a plus particulièrement porté sur la dimension internationale de la fraude et de la corruption, sur leurs filières et leur évolution, ainsi que sur la nécessité de mettre en place des contre-mesures efficaces. L'événement a été organisé par Eurojust et l’OLAF.

Les participants étaient des hauts fonctionnaires des administrations nationales des 27 États membres spécialisés dans la lutte contre la corruption et la fraude financière. Les procureurs de liaison Eurojust de la Norvège et des États-Unis étaient également présents.

La fraude et/ou la corruption à grande échelle ont souvent un caractère transnational. Même lorsqu’une fraude à grande échelle est circonscrite au territoire d'un même pays, la simple nécessité de transférer des fonds à l’étranger lui confère une dimension internationale. Les groupes criminels organisés ont montré leur préférence pour la corruption «systémique», qui vise à assurer le maintien d'un environnement confortable et à risque faible dans leur pays d’origine ou d’un environnement propice dans les pays d'accueil.

Une prise de conscience croissante de la gravité des problèmes liés à la fraude et à la corruption a suscité une forte adhésion à une approche coordonnée et internationale de ces problèmes. En dépit de cette prise de conscience, le phénomène reste très complexe.

M. José Luís Lopes da Mota, président et membre portugais d’Eurojust, s’est déclaré très heureux des résultats de la conférence:
«Les activités criminelles ont évolué dans le sens d'une professionnalisation et d’une sophistication croissantes. Elles sont de mieux en mieux organisées et tirent profit à la fois des nouvelles technologies de l'information et des lacunes existant entre les systèmes juridiques nationaux. L’instruction et la répression du crime transfrontalier organisé requièrent une expertise, de la coordination ainsi qu’une coopération étroite entre les enquêteurs et les autorités judiciaires. Eurojust et l’OLAF ont des compétences différentes, mais ils jouent des rôles complémentaires et partagent le même objectif, à savoir: combattre efficacement la fraude, la corruption et les autres infractions pénales affectant l'Union européenne. Ce séminaire constitue une étape importante dans la voie d’une meilleure compréhension des rôles d'Eurojust et de l'OLAF, ainsi que dans la quête de la justice via une coordination et une coopération renforcées.»

Pendant la conférence, le directeur général de l’OLAF, M. Franz-Hermann Brüner, a formulé le commentaire suivant:
«Nous invitons des praticiens de l'Europe entière dans le but de les sensibiliser à l’idée qu'une bonne coopération et un partage des informations via des organismes tels qu’Eurojust et l’OLAF leur permettront d’obtenir de bien meilleurs résultats dans les affaires qu’ils traitent. Ils doivent comprendre que les activités criminelles, et en particulier le crime économique, ne se limitent plus au territoire national. Le crime économique a une dimension européenne, sinon mondiale. Ces rencontres doivent élargir les horizons de nos collègues des États membres.»

Contexte

Eurojust est un organe de l'Union européenne qui a été créé en 2002 pour renforcer l'efficacité des autorités compétentes des États membres chargées de l'instruction et des poursuites dans les affaires graves de crime organisé transfrontalier.

Eurojust encourage et améliore la coordination des enquêtes et des poursuites entre les autorités nationales compétentes. Il améliore la coopération entre les autorités compétentes des États membres, notamment en facilitant la mise en Ĺ“uvre de l'entraide judiciaire internationale et l'exécution des demandes d'extradition Eurojust soutient les autorités compétentes des États membres en vue d'accroître l'efficacité des enquêtes et des poursuites en matière de criminalité transfrontalière.

M. José Luís Lopes da Mota, actuel président et membre portugais d’Eurojust, avait été élu vice-président en février 2007, avant d’accéder à la présidence en novembre 2007.

http://eurojust.europa.eu

L'Office européen de lutte antifraude (OLAF) a pour mission de protéger les intérêts financiers de l’Union européenne et de lutter contre la fraude, la corruption et toute autre activité illégale, y compris au sein des institutions européennes. En accomplissant sa mission de façon responsable, transparente et efficace, l'OLAF entend fournir un service de qualité aux citoyens européens.
Pour mener à bien la mission qui est la sienne, l'OLAF effectue, en toute indépendance, des enquêtes internes et externes. Il assure également une coopération étroite et régulière entre les autorités compétentes des États membres en vue de mieux coordonner leurs activités. L’OLAF apporte aux États membres le soutien et le savoir-faire technique nécessaires afin de les aider dans leurs activités de lutte antifraude. Il contribue à la conception de la stratégie antifraude de l'Union européenne et adopte les initiatives nécessaires en vue de renforcer la législation pertinente.

M. Franz-Hermann Brüner a été nommé par la Commission européenne au poste de directeur général de l'Office européen de lutte antifraude pour un mandat de cinq ans commençant en mars 2000. Il a été reconduit dans ses fonctions pour un second mandat en février 2006.

Joannes THUY, PhD
Attaché de presse - Porte-parole
EUROJUST

Maanweg 174, NL-2516 AB La Haye
Tel : +31 70 412 55 08
Fax : +31 70 412 50 05
olaf-press@ec.europa.eu

Alessandro Butticé
Chef de l'Unité Porte-parole, Communication et Relations publiques

Tél : +32 (0)2 296.5425
Fax : +32 (0)2 299.8101
olaf-press@ec.europa.eu
OLAF sur YouTube

Print versionDecrease textIncrease text
Agenda
Dernière mise à jour : 02/05/2012