Office européen de lutte antifraude

L'OLAF enquête sur les fraudes au détriment du budget de l'UE, sur les affaires de corruption et les fautes graves commises au sein des institutions européennes. Il élabore également une politique antifraude pour la Commission européenne.

L'OLAF en chiffres

Entre 2010 et 2015, l’OLAF:

  • a mené à bien plus de 1 400 enquêtes;
  • a recommandé le recouvrement de plus de 3 milliards d’euros pour le budget de l’UE;
  • a présenté plus de 1 600 recommandations de mesures judiciaires, financières, disciplinaires et administratives à prendre par les autorités compétentes des États membres et de l’UE.

Réussites

L'OLAF enquête sur un large éventail d'actes répréhensibles, du détournement à la fraude douanière, en passant par les demandes frauduleuses et les fautes commises dans le cadre de procédures de marchés publics. La liste est loin d'être exhaustive, mais ces exemples illustrent les différents aspects du travail d'investigation ou les différentes étapes clés d'une enquête.

Prévention des fraudes

En se basant sur les connaissances et l'expérience accumulées au fil du temps, l'OLAF aide les autorités responsables de la gestion des fonds de l'UE — dans et hors de l'Union — à comprendre les différents types de fraudes, les tendances, les menaces et les risques, ainsi qu'à protéger les intérêts financiers de l'UE en prévenant tout type de fraude.

Programmes Hercule

Les programmes Hercule financent des actions visant à prévenir et combattre la fraude, la corruption et d’autres activités illégales portant préjudice aux intérêts financiers de l’UE.  Les actions pouvant bénéficier d’un financement sont, notamment, les activités de recherche, le soutien technique et opérationnel aux enquêtes, ainsi que les formations spécialisées. Elles sont mises en œuvre au moyen de subventions et de marchés.