Office européen de lutte antifraude

Notre mission

Notre mission

Qu'est-ce que l'OLAF?

Le budget de l'Union européenne (UE) finance un large éventail de programmes et de projets destinés à améliorer la vie des citoyens dans l'ensemble de l'Union et au-delà. L'utilisation abusive de fonds issus du budget de l'UE ou le non-paiement des impôts, droits et taxes qui financent ce budget nuisent directement aux citoyens européens, ainsi qu’à l'ensemble du projet européen.

L’Office européen de lutte antifraude (OLAF) est le seul organe de l’UE chargé de détecter les cas de fraude concernant des fonds de l’UE, d'enquêter à leur sujet et d'y mettre un terme. Même s'il possède un statut indépendant qui lui permet de mener à bien ses enquêtes, l'OLAF fait partie de la Commission européenne. Il est placé sous la responsabilité de Günther H. Oettinger, commissaire chargée du budget et des ressources humaines.

L’OLAF remplit sa mission:

  • en menant des enquêtes indépendantes sur la fraude et la corruption portant sur des fonds de l’UE, afin de s’assurer que l’argent des contribuables de l’UE serve à financer des projets susceptibles de stimuler l’emploi et la croissance en Europe;
  • en contribuant à renforcer la confiance des citoyens dans les institutions de l’UE en enquêtant sur les fautes graves commises par le personnel de l’UE et les membres des institutions européennes;
  • en élaborant une politique antifraude solide pour l’UE.

Que fait l'OLAF?

L'OLAF peut enquêter sur des questions relatives à la fraude, à la corruption et à d’autres infractions portant atteinte aux intérêts financiers de l’Union en ce qui concerne:

  • toutes les dépenses de l'UE: les principales catégories de dépenses sont les fonds structurels, les fonds concernant la politique agricole et le développement rural, les dépenses directes et l'aide extérieure;
  • certains domaines de recettes de l'UE, essentiellement les droits de douane;
  • les soupçons de fautes graves commises par le personnel de l’UE et les membres des institutions européennes.

Le déroulement d’une enquête de l’OLAF

L'OLAF reçoit des informations sur des soupçons de fraudes ou d'irrégularités d'un large éventail de sources. Dans la plupart des cas, ces informations résultent de contrôles effectués par les responsables de la gestion des fonds de l’UE au sein des institutions européennes ou dans les États membres.

Toutes les allégations reçues par l'OLAF font l'objet d'une première évaluation afin de déterminer si elles relèvent de la compétence de l'Office et respectent les critères requis pour ouvrir une enquête.

Lorsqu'une enquête est ouverte, elle est classée dans l'une des  trois catégories suivantes:

  • enquêtes internes: ce sont des enquêtes administratives menées au sein des institutions et organes de l'UE en vue de détecter des cas de fraude ou de corruption ou toute autre activité illégale portant atteinte aux intérêts financiers de l'Union européenne, notamment les faits graves liés à l'exercice d'activités professionnelles;
  • enquêtes externes: ce sont des enquêtes administratives menées hors des institutions et organes de l'UE en vue de détecter des cas de fraude ou d'autres irrégularités commises par une personne physique ou morale. Les enquêtes sont considérées comme externes lorsque l’OLAF effectue lui-même l'essentiel du travail d'investigation;
  • enquêtes de coordination: l’OLAF contribue aux enquêtes menées par des autorités nationales ou d’autres services de l'UE en facilitant la collecte et l’échange d’informations et de contacts.

Directives de l'OLAF à son personnel sur les procédures d'enquête
Plan de gestion 2017
Plan stratégique 2016-2020