Chemin de navigation

Autres outils

Enquêtes

Eurobaromètre: Les Européens, l’agriculture et la Politique Agricole Commune (PAC)

Selon le dernier sondage Eurobaromètre, les Européens sont largement favorables aux orientations de la nouvelle PAC.

Suite à la réforme de la PAC, la Commission a tenu à interroger à nouveau les citoyens de l'UE au sujet de la politique agricole commune (PAC) et de l’importance qu'ils accordent à l'agriculture dans  l'Union européenne.


L'enquête a été réalisée selon la méthodologie des enquêtes Eurobaromètre entre le 23 novembre et le 2 décembre 2013 dans les 28 Etats membres de l'UE, auprès de 27 919 citoyens, issus de catégories sociales et démographiques variées.


>> Lire le rapport Eurobaromètre, son résumé et les fiches par pays

 

Principales conclusions

Plus des trois quarts (77%) des Européens estiment que la Politique Agricole Commune (PAC) profite à tous les citoyens de l'UE. Et plus de 90% d'entre eux soutiennent les principales orientations de la nouvelle PAC telles que des aides plus équitables et plus ciblées (92%) et l'établissement d'un lien entre l’aide financière accordée aux agriculteurs et le respect de pratiques agricoles bénéfiques pour l’environnement ("verdissement", 91%).

 

D'autres tendances

  • Les Européens accordent une importance croissante à l’agriculture : ils la considèrent, avec le développement des zones rurales, comme un enjeu « très important » pour le futur (53%, +7 points par rapport à 2009). Une majorité absolue juge également important d’assurer une diversité d'agricultures et de produits alimentaires au sein de l’Union européenne.
  • Plus de 80% des Européens  soutiennent les objectifs clefs de la PAC, que l’on parle de garantir l'approvisionnement en produits alimentaires, de développer les zones rurales de manière plus équilibrée, ou de soutenir les jeunes agriculteurs.
  •  Ce soutien est encore plus élevé lorsqu'il s'agit des principales orientations données par la réforme: pour 91% d'entre eux (+4%), lier l’aide financière accordée aux agriculteurs au respect de pratiques agricoles bénéfiques pour l’environnement ("verdissement") est perçu comme une bonne chose, de même qu'accorder des aides aux agriculteurs de manière plus équitable et plus ciblée pour 92% (+4% par rapport à 2009).
  •  Une majorité des citoyens de l'UE sont favorables au soutien accordé aux agriculteurs et à la part que ce soutien représente dans le budget de l’UE. Le montant de l’aide apportée aux agriculteurs est jugé en effet adéquat pour 45%, « trop faible » pour 26%, (et « trop élevé » 13%).
  • 91% des Européens jugent important de soutenir les exploitations agricoles fragiles lorsqu’elles sont confrontées à des difficultés climatiques, sanitaires ou économiques et près d’un sur deux qualifie même ce principe de « très important »(48%).
  • 64% des Européens ont entendu parler du soutien que l’UE accorde aux agriculteurs dans le cadre de la PAC, alors que, lors de l'enquête précédente de 2009, seulement 41% des Européens déclaraient avoir déjà entendu parler de la PAC en général.
  • Une majorité d’Européens (61%) sont conscients de ce que les revenus agricoles sont inférieurs à ceux d’autres secteurs économiques.
  • En ce qui concerne l'information des consommateurs, l'enquête montre que les Européens sont très attentifs à la qualité des produits alimentaires tels que le lait et certains types de viande et qu'ils ont des attentes importantes en matière de traçabilité. Une majorité d’entre eux (53%) est même prête à payer un peu plus cher pour que des informations sur l'origine de ces produits figurent sur les étiquettes.

 

 

Aidez-nous à améliorer ce site

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

OuiNon

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?