Dossiers des États membres

Voici une carte géographique présentant le programme Leader+ dans l’Union européenne. En cliquant sur le drapeau de chaque État membre, vous accédez à une série d’informations. La fiche d’information par pays présente un résumé de Leader+ au niveau national et comprend les données suivantes: la date de lancement du programme, les principales structures participantes, les thèmes choisis, le financement, l’impact actuel de Leader+ et les coordonnées des contacts nationaux utiles.

Vous trouverez également une carte reprenant les informations de chaque GAL dans une région donnée. Vous pouvez actuellement obtenir des renseignements complémentaires sur un GAL spécifique en utilisant le lien vers la base de données des GAL. De plus, vous disposerez d’informations sur les programmes nationaux et leur mise en œuvre pour chaque État membre.

L’initiative communautaire Leader+ ne s’applique pas aux dix nouveaux États membres. Il leur est néanmoins possible d’introduire une mesure de type Leader+ financée par le FEOGA-Orientation pour la période 2004-2006, le FEOGA-Orientation faisant partie des fonds structurels.

Le programme n'est disponible que pour les Régions de l'Objectif 1 ; par conséquent, Chypre en est exclu. Six nouveaux États membres (République tchèque, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie et Pologne) ont choisi de mettre en place une mesure de type Leader+ où, à l'exception de la mise en réseau, tous les principes méthodologiques de Leader+ sont appliqués. Certains de ces États membres ont mis en place un réseau national de leur propre initiative.

Extérieures au financement Leader, la Slovaquie et la Slovénie disposent de programmes s'appuyant sur une communauté de développement rural, qui respectent en partie les principes Leader. Chypre propose certaines activités "d'acquisition de compétences" pour les intéressés du monde rural en vue de préparer la future période de programmation. Malte ne propose aucun schéma de ce type.

Sous la mesure type Leader+, une aide peut être accordée, principalement pour réaliser deux sortes d'activités : acquisition des compétences visant à préparer les communautés rurales à concevoir et à appliquer des stratégies de développement rural et mise en oeuvre de stratégies de développement rural intégrées à caractère innovant.

Les GAL peuvent être autorisés à participer à des actions de coopération transnationale et interterritoriale et peuvent accéder à l'Observatoire européen des territoires ruraux. Ils définissent des stratégies de développement local se concentrant sur un ou plusieurs thèmes prioritaires établis par la Commission européenne.