AVIS JURIDIQUE IMPORTANT - Les informations qui figurent sur ce site sont soumises à une clause de non-responsabilité et sont protégées par un copyright.

esdeenfritpt


Le modèle rural européen

[ Sommaire ]

 

En quelques mots...

Franz Fischler,
Membre de la Commission européenne,
chargé de l'agriculture et du développement rural

 

Consacré au modèle rural européen, ce 25ème numéro de LEADER- Magazine est la démonstration vivante des vocations plurielles des territoires ruraux européens. J'entends par "territoires ruraux européens" non seulement une multiplicité d'espaces naturels, mais aussi le lieu d'activités et de fonctions diverses.

Je fais référence à des espaces économiques et sociaux dans lesquels l'agriculture, la forêt, l'artisanat, les entreprises de toute taille produisent et vendent, et dans lesquels des services sont fournis de l'échelle la plus locale à l'échelle internationale.

Traditionnellement dédiés à l'agriculture, les territoires ruraux européens ont entamé depuis plusieurs décennies une évolution loin d'être uniforme en Europe. Pour certains territoires, on observe un phénomène de vieillissement de la population et une fuite des qualifications, tandis que d'autres territoires comptent parmi les régions les plus dynamiques d'Europe au regard de la croissance économique et de la création d'emplois. Il est simpliste de considérer que les changements qui ont affecté les zones rurales sont exclusivement liés aux conséquences de la Politique agricole commune (PAC) et nous ne devons pas négliger les changements intervenus dans les technologies, les styles de vie, les attentes des consommateurs ou encore les modes de communication. Cela est particulièrement vrai lorsque l'on observe que des tendances similaires se sont opérées dans des pays ayant d'autres politiques agricoles que la nôtre.

Conscients que la politique agricole ne peut à elle seule résoudre des problèmes aussi larges que l'emploi, la croissance économique ou la préservation de l'environnement, nous devons nous attaquer à ces problèmes plus directement par des politiques de développement rural faites "sur mesure", propres à accompagner les changements qui s'opèrent dans les zones rurales.

A cette fin, depuis les années 70, la politique de développement rural communautaire est en oeuvre et son ampleur n'a cessé de croître, faisant d'elle le second pilier de la PAC.

Dans ce contexte, l'Initiative LEADER, depuis 1991, est au service des zones rurales de l'Union européenne en proposant une méthode de développement associant les acteurs locaux au devenir de leur territoire. Sans vouloir entrer dans une évaluation du dispositif, il est légitime de constater que l'approche LEADER a fait des émules au-delà du cercle de ses bénéficiaires et a parfois inspiré les politiques nationales ou régionales, forte de l'élan généré par des partenariats nouveaux et des opérations nouvelles.

Au-delà même de la sphère des pays de l'Union, l'approche LEADER intéresse d'autres mouvements engagés dans le développement rural, comme en témoignent dans ce magazine les articles sur l'Amérique du Nord ou le Japon. L'échange d'expériences étant au cœur de LEADER, il me semble que réciproquement les territoires ruraux de l'Union ont à tirer des enseignements de ce qui se pratique ailleurs, ce qu'il sera plus facile de faire dans la nouvelle phase 2000-2006, via le réseau européen.

Même si le mouvement LEADER a déjà fait ses preuves dans les territoires où il a essaimé sa méthode et a inspiré d'autres politiques, je suis convaincu que le chantier du développement local en milieu rural doit encore être poursuivi et donnera lieu à des initiatives tout à fait probantes avec LEADER+.

 

source: LEADER Magazine nr.25 - Hiver 2000/ 2001


European Flag

Commission
Européenne

Direction générale
de l'Agriculture