Chemin de navigation

 

Autres outils

Environnement

L'agriculture biologique respecte l'environnement, les ressources naturelles et la biodiversité. Les agriculteurs de l'UE qui pratiquent l'agriculture biologique:

  • travaillent en harmonie avec l'écosystème et les cycles naturels;
  • préservent l'état des sols, de l'eau et des plantes et la santé des animaux;
  • exploitent de manière responsable l'énergie et les ressources naturelles;
  • améliorent la biodiversité.

Ressources naturelles

Sols

Trop souvent négligés, les sols constituent pourtant l'une des ressources essentielles de la planète. Ils sont indispensables à la vie parce qu'ils forment le milieu dans lequel les plantes poussent. Celles-ci fournissent à leur tour des aliments et de l'oxygène aux hommes et aux animaux.

Les agriculteurs biologiques surveillent avec attention ce qu'ils apportent aux sols et ce qu'ils en retirent, ainsi que les effets de l'agriculture sur la fertilité et la composition des sols. Ils améliorent leur état et leur fertilité en ajoutant les nutriments nécessaires, en améliorant leur structure et en gérant l'eau de manière efficace.

Eau

Les agriculteurs biologiques apportent une grande attention à l'eau, indispensable à la culture et à l'élevage. Bien que l'UE ne réglemente pas l'utilisation de l'eau de manière stricte, les méthodes biologiques permettent de maintenir la disponibilité et la qualité de cette ressource.

Biodiversité

L'agriculture biologique accorde de la valeur à toutes les formes de vie, de la plus petite bactérie au chêne centenaire. La préservation et, dans la mesure du possible, l'amélioration de la diversité des plantes et des animaux constituent un objectif prioritaire de la filière biologique. Le règlement de l'UE relatif à l'agriculture biologiquepdf contribue à enrichir la biodiversité grâce à de bonnes pratiques agricoles.

Paysages

Les agriculteurs biologiques peuvent voir le résultat de leur dur labeur, non seulement dans la satisfaction de ceux qui consomment leurs produits, mais aussi dans l'environnement naturel. Le règlement sur l'agriculture biologique ne prévoyant aucune règle sur la façon de gérer et de préserver l'environnement naturel, les agriculteurs appliquent des lignes directrices et des pratiques non contraignantes qui peuvent se révéler très efficaces.

Si l'agriculture consiste, par définition, à modifier l'environnement naturel, l'agriculture biologique vise à réduire le plus possible les incidences sur ce milieu.