Chemin de navigation

Autres outils

Lait et produits laitiers

Lait et produits laitiers

Tous les États membres de l'Union européenne (UE), sans exception, produisent du lait. Celui-ci représente environ 15 % de la valeur de la production agricole commune et constitue à ce titre le premier secteur de produits de l'Union. Première exportatrice de nombreux produits laitiers parmi lesquels, notamment, le fromage, l'UE occupe une place de premier plan sur le marché mondial.

Le secteur laitier est important à plus d'un titre pour l'Europe.


Tous les États membres de l'UE produisent du lait et ce secteur représente une part importante de la valeur de la production agricole commune. La production laitière représente également un élément très important de l'économie agricole de certains États membres.


Les 28 États membres de l'UE produisent environ 165 millions de tonnes de lait par an (données de 2014).


Les principaux pays producteurs sont l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, l'Italie et la Pologne, qui représentent ensemble 70 % de la production de l'UE.

 

png - 56 KB [56 KB]


Le secteur est structuré différemment selon les États membres.


Le cheptel laitier de l'UE a décru de manière continue au cours des dernières années du fait de l'augmentation du rendement par vache. Pour donner un ordre d'idées, l'UE des Vingt-huit comptait en 2014 environ 23 millions de vaches ayant un rendement moyen de 6 700 kg/vache.


La taille des exploitations et des troupeaux, ainsi que les rendements, sont extrêmement variables. Toutefois, avec le développement du secteur, les écarts de rendements et les disparités techniques se réduisent, de sorte que les producteurs des pays moins développés rattrapent rapidement ceux qui s'étaient restructurés et modernisés avant eux.


Bien qu'il n'existe pas de race laitière typiquement «européenne», la Holstein-Frisonne est la plus répandue.


Divers systèmes ont été mis en place pour commercialiser le lait produit dans les exploitations laitières. Dans la plupart des cas, le lait est vendu à des transformateurs, puis intégré dans la chaîne alimentaire. Certains producteurs vendent leur lait directement aux consommateurs ou le gardent pour leur propre consommation.


La vente et la transformation du lait sont souvent effectuées par l'intermédiaire de coopératives de producteurs. Dans certains États membres toutefois, la transformation est réalisée principalement par des entreprises privées.


Alors qu'autrefois les marchés étaient nationaux, aujourd'hui, la propriété des exploitations et des équipements de transformation tend à devenir transfrontalière.

 

png - 234 KB [234 KB]

 

Aidez-nous à améliorer ce site

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

OuiNon

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?